vendredi 1 novembre 2019

excrement etc

Les éditions Cormor En Nuptial, de Tamines près de Namur en Belgique, ont publié le mois dernier une oeuvre de Crad Kilodney, Excrement, qu'elles m'avaient demandé de traduire en français. Personnellement ce n'est pas mon texte préféré de Crad, mais lui-même jugeait que c'était un de ses livres qui valaient le mieux d'être traduit. C'est une chronique en vingt chapitres de sa vie pendant l'hiver 1983-1984. Il est alors un célibataire de 35-36 ans, qui vend non sans peine ses propres livres dans les rues de Toronto. Contrairement à... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 18:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 13 octobre 2019

chez cormor

Quelques nouvelles des éditions Cormor En Nuptial, qui rééditent déjà le recueil de poèmes Il ne se passe rien mais je ne m'ennuie pas, d'Heptanes Fraxion (dont j'ai parlé ici), cette fois-ci en format de poche, conjointement avec un nouveau recueil du même, C'est la viande qui fait ça, les deux volumes étant vendus ensemble 24 euros. Deux de mes passages préférés dans ce nouvel opus : «tel un prince en exil / je sors de la supérette en m'éloignant / de l'haleine des gens / de leurs matches / de leurs messes ...» et «la pluie parle... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 00:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 13 avril 2019

trois contes de crad kilodney

Les Editions Cormor en Nuptial, de la région de Charleroi, m'ont fait l'honneur de recourir à mes services pour traduire en français, cet hiver, deux petits volumes de Crad Kilodney, dont le premier, Trois contes, vient de paraître. Ces trois contes («O'Driscoll, étrangleur de poules», «Préparation spirituelle à la castration», et «Le chien du gardien de la centrale nucléaire nazie») sont extraits du recueil Suburban chicken strangling stories, de 1992. C'est du même recueil que provenait «La vie sans drame» («Life without drama»)... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 01:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 29 décembre 2017

quelques notes sur crad kilodney

Ces jours-ci j'ai remis la main sur un des rares livres de Crad Kilodney que je possède, Excrement (1988). C'est l'auteur, qui me l'avait offert en me l'envoyant par la poste, et je suis toujours de bonne humeur quand je repense au message de remerciement que je lui avais adressé, l'assurant que j'avais bien trouvé son Excrement dans ma boîte à lettres. Ne me rappelant pas si j'avais déjà lu ce livre mince, de 88 pages, je l'ai lu pour de bon et avec intérêt. Crad y raconte, comme dans Putrid scum, des souvenirs de l'époque où il... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 07:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 14 décembre 2017

lettres de crad kilodney

Après la mort de Crad Kilodney, en avril 2014, j'ai consacré quelque temps à réunir dans un fichier d'ordi tous les messages, essentiellement des e-mails, qu'il m'avait adressés depuis que nous avions fait connaissance. Ce fut ma façon de me recueillir et de penser à lui. Je ne l'ai jamais rencontré en personne mais nous avons correspondu assez régulièrement, pendant les cinq années et demie où nous avons été en relation. Il écrivait avec soin, avec précision, en orthographiant à l'anglaise des mots comme rumour, humour, honour (et... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:08 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
mardi 22 mars 2016

quelques notes sur D Trump

Une anecdote sans grande importance, mais significative d’un certain état d’esprit : l’autre jour (le 28 février), un ami d’ami américain de gauche diffuse sur Facebook une soi-disant citation de Trump datée de 1998, dans laquelle celui-ci déclare avec cynisme que s’il faisait de la politique (je résume), il se placerait sous la bannière des Républicains, car ce sont de méprisables imbéciles faciles à manipuler. Le lendemain, un autre lecteur signale que la citation est un faux, et présente un lien dénonçant l’imposture. Le premier... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 06:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 13 septembre 2015

la trempe trump

Il me dépayse agréablement d’assister aux prestations du tribun Donald Trump, avec son énergie, sa grande gueule, son bon sens insolent. Jusqu’à récemment je ne connaissais son nom que comme celui d’un homme d’affaires cité à deux reprises (ici et là) dans les Villes exotiques du regretté Crad Kilodney. J’ignore ce que Crad savait ou pensait de lui, et s’il l’a cité par ironie ou par sympathie. Je me demande ce qu’il aurait dit de son actuelle candidature à la présidence des Etats-Unis. Je découvre dans les nouvelles, dans ses... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 11:22 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 25 décembre 2014

la kolyma de chalamov

Je ne voudrais pas laisser finir 2014 sans dire quelques mots du livre qui m'a le plus troublé cette année, les Récits de Kolyma, de Varlam Chalamov. Il en existe maintenant une édition plus complète chez Verdier, m'a-t-on dit, mais celle que je me suis procurée au hasard d'une brocante, publiée par La Découverte / Fayard en 1986, est déjà assez copieuse, avec ses presque 1200 pages, plus un cahier de photos. Ces récits sont une longue série de textes brefs, ou plus exactement quatre séries, dans lesquelles l'auteur rapporte des... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 00:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 15 mai 2014

Lettre documentaire 496

LES TROIS PILULES DOREES par Crad Kilodney       Il était une fois trois jeunes paysans nommés Moe, Zink et Willy. Ils vivaient dans un pauvre petit hameau, d’un pays si arriéré que presque personne ne savait en quelle année on était. Ces garçons étaient fort malheureux, à cause de leur vie monotone dédiée au dur labeur. Ils n’avaient rien à attendre de l’avenir, que le travail et l’ennui jusqu’à la fin de leurs jours. Ils mouraient d’envie de partir à la découverte du monde et de connaître quelque aventure.... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 13 mai 2014

questions diverses

Un copain a trouvé cette jolie photo, pour m'écrire quelques mots. Cette nuit j'ai rêvé de Peroni, il appelait tout copain de bamboche le Puffin. J'apporte des retouches à ma note du 16 avril sur la disparition de Crad Kilodney. J'y ajoute son véritable nom, tel que quelqu'un l'a révélé l'autre jour sur le net, ce serait Lou Trifon. Par ailleurs je rectifie le bizarre lapsus que j'avais fait quant à la date du début de nos relations : c'est bien sûr en 2008 que j'étais entré en contact avec lui par mail, et non en 1988 (cela... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,