Journal documentaire

mercredi 17 octobre 2018

alexandrin

Encore un alexandrin utilitaire, ce sous-titre de faits divers : «Un appel à témoins lancé par la police».

Posté par Ph B à 06:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


dimanche 14 octobre 2018

dessins d'humour

Je repense à l'idée de Bruno de collectionner des dessins d'humour avec des mises en scène archétypiques. J'en vois parfois dans les journaux que je feuillette. J'essaye de lister les scènes récurrentes : 1) personnage(s) sur une île déserte minuscule avec juste un ou deux palmiers. 2) personnage(s) visitant une exposition d'art moderne abscons. 3) personnage(s) faisant des réflexions accoudé(s) à un bar. 4) homme préhistorique tenant une massue (éventuellement tirant une femme par les cheveux)... Je ferais bien une collection des deux premiers thèmes.

Posté par Ph B à 07:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 13 octobre 2018

foisonnement

Le texte foisonne à la traduction comme la terre qu'on remue.

Posté par Ph B à 09:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 12 octobre 2018

vous

«Voulez-vous enregistrer les modifications apportées à ... (tel fichier de texte).» Mon ordinateur me vouvoie. J'aime bien.

Posté par Ph B à 06:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 11 octobre 2018

yoga

Je ne crois pas vraiment que ces cours de yoga vont faire de moi un autre homme. Mais enfin ils ne me font pas de mal non plus.

Posté par Ph B à 06:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


mercredi 10 octobre 2018

Je suis exactement comme il faut que je sois. Quand et combien de fois peut-on dire cela?

Posté par Ph B à 00:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 9 octobre 2018

citation de miller

Quelqu'un de mes lecteurs possède-t-il par hasard le Big Sur de Henry Miller et saurait-il me retrouver la version française de cette citation ?
"The day is sure to come when you will look upon the world as if it had never received the impact of a single uplifting thought."

Posté par Ph B à 09:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

lundi 8 octobre 2018

note de service

Je remercie les amis qui s'inquiètent de mon silence prolongé.
I am still alive, un peu surmené.
J'ai dû réquisitionner tout mon peu de temps libre pour différents travaux, remanier mon article sur le tupi, me remettre à traduire, et j'en passe.
Et puis un petit break de temps en temps ne nuit pas.
Moins j'écris, moins j'écris de conneries.
C'est statistique.

Posté par Ph B à 23:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 25 septembre 2018

du coup

J'aimais bien l'expression «Du coup», mais depuis qu'elle est devenue un tic épidémique, elle m'insupporte.

Posté par Ph B à 05:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]

dimanche 23 septembre 2018

vendredi

sacs-poubelles-noirs-330l-35-microns-100-sacsMa journée d'avant-hier vendredi a été marquée par ma participation à deux activités sociales.
Le matin de 11 heures à midi j'ai pris part à la première collecte bénévole de déchets sur le campus. S'agissant d'une démarche qui m'est chère, et que j'ai déjà entreprise plusieurs fois en solo dans différents lieux, comme on sait, j'étais heureux d'avoir enfin l'occasion de la pratiquer dans le cadre plus confortable d'une action collective, même si cette première expérience était d'une portée limitée. L'action était menée à l'initiative du groupe Facebook «Espaces verts sans envers», créé par une étudiante et comptant pour l'heure entre vingt et trente membres, dont une dizaine s'étaient annoncés volontaires ce jour-là, mais finalement nous ne fûmes que quatre à nous retrouver sur le théâtre des opérations, à la fac de Lettres. Ne travaillant pas ce jour-là, j'étais venu de Bordeaux exprès. Suivant la suggestion de l'organisatrice, nous officiâmes dans le triangle compris entre l'université, la bibliothèque, et la ligne de tramway. Le service des espaces verts avait mis à notre disposition des sacs-poubelles, des pinces articulées et des gants. Je ne me suis servi ni des gants, que je ne supporte pas non plus lorsque je travaille dans mon jardin ou dans mes bois, ni de la pince, mais je l'ai regretté car il s'est bientôt avéré très fatigant de se baisser et de se relever sans cesse. Une autre erreur que j'ai commise, fut d'opérer dans un premier temps aussi méticuleusement que je l'aurais fait dans mon propre jardin, collectant le moindre lambeau de papier, de plastique ou d'aluminium, ce qui était comme vider la mer avec une cuiller, et j'ai bientôt pris le parti de limiter mes efforts aux déchets les plus consistants. J'ai réalisé en cette première occasion qu'une telle collecte n'est pas seulement utile pour le nettoyage obtenu, mais pour la sensibilisation qui s'est manifestée chez les quelques personnes venues nous parler, ainsi probablement que chez d'autres qui, sans rien dire, ont dû comprendre, et j'espère approuver ce que nous faisions. Cela dit, je ne me fais guère d'illusions sur la portée sociale immédiate de cette belle action, consistant à traiter un effet sans pouvoir rien faire contre sa cause, la négligence coupable des salisseurs. Je n'ai pas de solution à ce problème. Mais comme disait Teddy, «Faites ce que vous pouvez, avec ce que vous avez, là où vous êtes». C'est déjà ça.
Par ailleurs en fin d'après-midi, avec mon coach, nous fûmes assister à la conférence que donnait au Musée d'Aquitaine l'historien Alexandre Jevakhoff sur le thème de «La guerre civile en Russie et les alliés, 1917-1922». L'auteur a sans doute étudié ce vaste sujet bien plus en détail dans son livre sur La guerre civile russe (Perrin, 2017) qu'il ne pouvait le faire devant nous en une petite heure, mais enfin pour un ignorant comme moi il donnait un utile aperçu des enjeux du conflit pour les puissances européennes, les Etats-Unis, et même le Japon. J'ai retenu aussi ses considérations sur le fait que cette guerre civile n'opposait pas seulement les Blancs et les Rouges, mais également ceux qu'il appelait les Verts, à savoir la masse paysanne qui ne souhaitait ni le retour au servage, ni la collectivisation. Et puis il me plaisait d'écouter en personne ce savant, que j'avais déjà vu une paire de fois sur la chaîne Histoire. Il me gênait un peu de me retrouver en tenue légère, avec le bermuda de saison, devant un conférencier aussi élégant, mais fort heureusement nous avions pris place dans une zone ombreuse.

121402674_o

 (Le Café historique, organisateur de la rencontre, a publié sur sa page Facebook des photos de l'événement, dont une où j'apparais avec mon coach, dans la pénombre, tout à gauche du public).

Posté par Ph B à 23:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 22 septembre 2018

VOIR ROUGE

Armée rouge
Baton Rouge
Béret rouge
Boue rouge
Boulet rouge
Carton rouge
Chapeau-Rouge
Chiffon rouge
Chou rouge
Croix-Rouge
Drapeau rouge
Fer rouge
Feu rouge
Fil rouge
Fourmi rouge
Fruits rouges
Garde rouge
Globule rouge
Haricot rouge
Infrarouge
Khmers rouges
Lanterne rouge
Lumière rouge
Mer Rouge
Montrouge
Morne-Rouge
Moulin Rouge
Mouron rouge
Ocre rouge
Peau-Rouge
Perdrix rouge
Place Rouge
Planète rouge
Poisson rouge
Tapis rouge
Téléphone rouge
Viande rouge
Vin rouge

Posté par Ph B à 16:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 19 septembre 2018

vieux maître

Qu'advient-il du vieux maître maintenant sans famille et impotent, entouré d'esclaves en pleine forme?

Posté par Ph B à 06:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 18 septembre 2018

journal et index

Voici enfin prête la version pdf de mon Journal documentaire de 2017.
J'aimerais autant le publier sous forme de livre en papier.
Quelqu'un a-t-il des suggestions à ce sujet?
J'ai aussi mis à jour l'index général de mes journaux.
Ils restent consultables sur cette page.

Posté par Ph B à 05:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 16 septembre 2018

tourisme

220px-Bordeaux_-_Juillet_2012_(73)J'aime bien faire du tourisme mais je n'aime pas beaucoup me déplacer. Aussi pratiqué-je plus volontiers le tourisme de proximité, je me promène autour de chez moi. Ainsi jeudi après-midi en rentrant du travail (mon nouvel emploi du temps me met en week-end le jeudi vers midi) je suis resté dans le tram jusqu'à l'arrêt Cité du Vin, pour aller visiter l'Intermarché du cours Edouard Vaillant, dont j'avais repéré l'existence dans des documents. La découverte d'un nouveau supermarché est toujours pour moi une expérience initiatique très appréciable. Mais à l'extérieur le bâtiment est aussi laid que la maison voisine est élégante, avec son balcon arrondi. De là je suis passé par des rues secrètes pour reprendre le tram à l'arrêt Hangars, où se trouvent deux des plus belles façades des quais, l'une en pierre et en briques, l'autre dotée d'un balcon au soubassement joliment bosselé. Samedi à midi je me suis rendu sur la rive droite, place Stalingrad, où m'attirait la tenue d'un marché vegan & veggie. A vrai dire je fus un peu déçu, il n'y avait pas grand chose et tout était cher. J'ai quand même acheté pour me sustenter un sandwich aux légumes savamment fermentés par les soins d'une jeune artisane. Hélas il ne m'a pas bien calé, je ne lui ai trouvé aucun goût et il m'a donné des gaz, si bien qu'ensuite j'ai passé une bonne partie de l'après-midi à péter dans les rues de Bordeaux, qui n'avaient déjà pas besoin de ça. Mais enfin je me suis bien promené. Et ce matin, profitant des «journées européennes du patrimoine», j'ai visité le Grand Théâtre, où jusqu'alors je n'étais jamais entré qu'une fois dans le vestibule. Je n'avais pas prévu qu'il y ait une telle affluence. Nous étions toute une foule de curieux, à progresser lentement par les escaliers et les salles, suivant un itinéraire rigoureusement balisé. J'ai remarqué que l'Afrique était totalement absente de ce long cortège. L'architecture et la décoration du bâtiment justifient sa grande réputation, mais le meilleur moment fut pour moi celui où nous débouchâmes sur la terrasse en haut de la façade, où sont installées douze statues de déesses et de muses, et d'où l'on a une belle vue sur la place de la Comédie, les allées de Tourny et l'accès aux Quinconces. Je n'aurais jamais pensé me trouver un jour là. 

Posté par Ph B à 22:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 15 septembre 2018

antiquités du mexique

J'ai regardé une vidéo où une certaine Sarah Clayton, archéologue au Mexique, fait un exposé puis répond aux questions du public. Elle évoque entre autres la découverte de squelettes aux mains attachées dans le dos, devers Teotihuacán, dans une fosse commune. Je remarque le moment étrange (dans la 44e minute et la première moitié de la 45e) où une dame demande avec une incroyable naïveté s'il se pouvait que ces gens aient eu les mains liées en signe de respect (these people with their hands tied, was it a sign of respect?). L'archéologue se sent alors tenue de préciser, comme elle ne l'avait pas fait jusqu'à présent, qu'il s'agissait sans aucun doute d'un massacre, et que les victimes avaient probablement été enterrées vivantes.

Posté par Ph B à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 14 septembre 2018

grammaire latine

Morisset, Précis de grammaire latine_0000

Ce qui me plaît vraiment, dans le Précis de grammaire des lettres latines de chez Magnard (édition 1994), plus encore que la clarté des chapitres (oui, ce manuel remonte aux époques où la grammaire était faite pour expliquer les choses, non pour les embrouiller), ou le choix des illustrations (le profil d'Auguste est si bien gravé, sur un denier d'or, que l'on a envie de passer les doigts dans sa chevelure (p 193)), c'est que certaines phrases, parmi celles imprimées en noir, le sont en orange ou en bleu. Cette coquetterie m'égaie, j'ai bien besoin de ça.

(On peut feuilleter l'ouvrage ici).

Posté par Ph B à 06:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 13 septembre 2018

Elon cause avec Joe

images

«Quand as-tu réalisé que tout le monde n'était pas aussi intelligent que toi? - Quand j'avais cinq ou six ans» répond Elon Musk à Joe Rogan en sirotant un whisky dans l'émission Joe Rogan Experience. L'émission, la 1169e du nom, dure 2 h 37 et a déjà été vue 11 millions de fois en l'espace de huit jours. Elon Musk, qui porte un T-shirt «Occupy Mars», est un entrepreneur et ingénieur né en Afrique du Sud, naturalisé canadien puis américain. Il a vendu son premier programme de jeux vidéos à l'âge de onze ans. Depuis il a fabriqué des voitures, des fusées, des robots, des tunnels et des lance-flammes, il a co-fondé PayPal, il a fait partie des conseillers de Trump, il veut installer sur Mars une colonie d'un million d'hommes, et il a accumulé une fortune de vingt milliards de dollars. La première pensée qui me vient à l'esprit, quand je vois ce genre de type, c'est qu'on est tous égaux.

Posté par Ph B à 00:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 12 septembre 2018

jeunes troupeaux

Il fut peut-être un temps où les étudiants étaient plus adultes que les nouveaux bambins qui nous arrivent. L'université leur consacrait hier une journée d'accueil, pour les acclimater en douceur. Ils erraient en troupeaux par les couloirs, ou se réunissaient dans la cour centrale. On leur avait installé quelques stands édifiants : jus d'orange à prix libre, Lutte ouvrière, Transphobie, lutte contre les inégalités... Ils baignaient dans la propagande avant même que d'avoir suivi leur premier cours. 

Posté par Ph B à 05:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 11 septembre 2018

perse

1003670-Saint-John_Perse

Je feuillette Saint-John Perse, qui tantôt m'épate et tantôt me saoule. Dans son anthologie de chez Seghers, Alain Bosquet a isolé à la façon d'aphorismes, sous le titre «Choix d'images», de belles formules tirées des oeuvres de Perse. Je les préfère aux textes entiers. Et certaines tombent comme des alexandrins. «La mer, entre les îles, est rose de luxure.» «Mon cheval arrêté sous l'arbre qui roucoule.» «Equinoxe d'une heure entre la terre et l'homme.» «Et déjà la journée s'épaissit comme un lait.»

Posté par Ph B à 00:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 10 septembre 2018

arc-en-ciel

Après la Bêtise au front de taureau, la LGBTise au front de licorne.

Posté par Ph B à 06:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]