lundi 25 juillet 2016

survivre en Espagne, 5

Journée portugaise. Traversant la Galice vers le Sud, en direction de la frontière Tui-Valença, le passage le plus spectaculaire, vu de l’autoroute, est le franchissement de la baie de Vigo, qui s’étale gigantesque sous nos yeux. Dans les villes et les jardins de Galice on voit un peu partout différentes sortes de palmiers, et souvent une espèce d’araucaria, qui n’est pas l’espèce chilienne type, dite Désespoir des singes (Araucaria araucana) plus souvent présente en France, mais l’Araucaria heterophylla, dite Pin de Norfolk, du nom... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 23:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 1 juillet 2016

sardinha

Je ne connais que ces deux phrases, du poète portugais António Sardinha (1887-1925) : «Nous ne sommes pas patriotes parce que nous sommes monarchistes. Nous sommes plutôt monarchistes parce que nous sommes patriotes.»
Posté par Ph B à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 10 juillet 2015

notes sur josé bonifácio

QUELQUES NOTES SUR JOSE BONIFACIO En tant que lusiste de formation et bordelais d’adoption, je me suis intéressé épisodiquement à la personnalité de José Bonifácio de Andrada e Silva (1763-1838), le «Patriarche de l’Indépendance» brésilienne, qui vécut quelques années en exil en France, à Bordeaux et à Talence.             José Bonifácio fut un minéralogiste, juriste, politicien et poète brésilien, franc-maçon et anti-esclavagiste, quoique monarchiste. On peut diviser sa vie... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 11 avril 2013

joaquim vital

Je comptais déguster à petites gorgées le copieux Adieu à quelques personnages, dans lequel Joaquim Vital (1948-2010) dresse des portraits-souvenirs de nombreux personnages connus au long de sa vie d'éditeur, et finalement je n'ai fait que parcourir en hâte ce volume qui me rebutait. L'auteur appartenait à la vaste race des bourges communistes culturels. Il ne manque pas une occasion de rappeler que ses activités militantes, dont la nature n'est toutefois pas précisée, lui ont valu d'être emprisonné quelques mois du temps qu'il était... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 1 février 2012

attention

  Tombant sur la photo d'un vieux panneau routier portugais qui disait Atenção aos comboios : pare, escute, olhe (c'est à dire Attention aux trains : arrêtez-vous, écoutez, regardez), j'imagine le même avertissement, étendu à toute chose : Attention à la vie : arrêtez-vous, écoutez, regardez.
Posté par Ph B à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
samedi 6 août 2011

açoriens en californie

Dans le genre pas très marxiste, j'ai aussi lu un livre sur un sujet peu commun, Açorianos na California ("Açoriens en Californie") publié par le professeur Eduardo Mayone Dias en 1982. Depuis le XIXe siècle une communauté d'émigrés portugais s'est installée en Californie. La plupart venaient des Açores, d'où ils fuyaient la misère pour tâcher de faire fortune en Amérique dans l'agriculture, l'élevage ou la pêche. Ils arrivaient en ignorant l'anglais, en ne sachant parfois pas même écrire leur nom, et en possédant juste de quoi se... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 06:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 11 avril 2009

Lettre documentaire 166, février 1996 (réédition)

LE MONDEpar Manuel Bernardes Si quelqu’un observait, d’un point éminent, tous les changements qui dans le Monde se succèdent en l’espace d’une demi-heure, comme il serait surpris de voir avec quelle furie tourne cette roue !Il verrait ici des pleurs, là des fêtes ; ici des banquets, là des rixes ; maintenant des fiançailles, et aussitôt des enterrements ; d’un côté des armées se battre, d’un autre naviguer des flottes ; ceux-ci bâtissent, ceux-là détruisent, ceux-ci gravissent les degrés de l’honneur, ceux-là les descendent ;... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 13 mars 2009

Chenet

Assez joli chenet ancien, vu page 139 du livre de José Leite de Vasconcelos,De Campolide a Melrose (Lisboa, 1915)
Posté par Ph B à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 25 avril 2007

Lettre documentaire 378

(Antonio TENREIRO à Bassora) Chapitre LIX : Où l’on évoque la ville de Bassora, qui se trouve près du fleuve Euphrate, au fond du golfe persique. Bassora est une ville située à plus de deux lieues de l’Euphrate, du côté du couchant, fleuve auquel elle est reliée par un canal de bonne largeur et profondeur, qui m’a semblé creusé par l’homme, et qui aboutit un peu au-dessus de ladite ville. Là se chargent et se déchargent les nefs qui s’acheminent jusqu’à ce lieu à la faveur des marées qui entrent dans le fleuve.... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 17:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 10 février 2007

Lettre documentaire 376

Quelques Sentences en prose de Francisco de Portugal, premier comte de Vimioso (vers 1480 - 1549). 8. On résiste mieux à la force du méchant, qu’à la conversation.27. Les méchants se méfient de tous et les bons, de ceux qu’ils savent méchants.38. L’ignorance scandalise l’entendement.77. Plus tu en sauras, plus la malice te scandalisera, et moins l’ignorance.85. Qui estime beaucoup les petites choses, n’en fait jamais de grande.86. Que les œuvres parlent et que les paroles se taisent.93. L’amour de l’ami tempère les mauvais... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,