lundi 21 janvier 2013

Marie-Antoinette

J'ai beaucoup aimé la Marie-Antoinette de Stefan Zweig, le livre plus que le personnage, pour lequel je n'arrive pas à avoir beaucoup de sympathie malgré les efforts intelligents de l'auteur, son compatriote. Il me convainc toutefois qu'elle a eu plus d'allure morale dans sa fin tragique, que dans son existence frivole. Cette biographie est un plaisir à lire, et n'est pas seulement une oeuvre d'écrivain, elle présente en outre un apport historique, s'il est vrai que Zweig s'est servi le premier de certaines archives. L'histoire de... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 8 janvier 2013

alexandrin ready-made

Relevé cet alexandrin de hasard, l'autre jour, en écoutant un journal : «Les conducteurs de bus ont repris le travail.»
Posté par Ph B à 09:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 18 janvier 2012

encore un

J'ai remarqué l'autre jour cet alexandrin sans façons (un alex popu, disons-le) : "Je le voyais venir gros comme une maison".
Posté par Ph B à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 1 mai 2011

alexandrin pieux

Je n'avais pas encore remarqué qu'il y a dans la phrase : "Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit", un alexandrin bizarrement rythmé, mais un alexandrin tout de même.
Posté par Ph B à 10:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 31 mars 2011

une sinistre

Cet alexandrin sinistre, à la une du journal d'aujourd'hui : Le corps est bien celui de Patricia Bouchon.
Posté par Ph B à 10:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 26 octobre 2009

Alex über alles

Dans ma quête incessante des alexandrins de hasard, j’ai remarqué l’autre jour que cette belle phrase piquée je ne sais plus où, peut-être dans mon propre atelier cérébral, et dont en tout cas j’use volontiers, en était un : «Je veux voir le pognon bien à plat sur la table.» Un autre ce bon dicton, qu’une blogueuse a recueilli auprès d’une ancienne : «Il vaut mieux aller seul que mal accompagné.»
Posté par Ph B à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 15 juin 2009

Pépite popu

Il n’y a sans doute pas de zone du langage si triviale, que l’on ne puisse y déceler un alexandrin ici ou là. Je viens de remarquer celui-ci, qui n’aurait pu exister il y a quelques années, et qui n’aura plus de sens dans quelques autres, mais qui en attendant a un certain succès : «Prix d’un appel local depuis un poste fixe».
Posté par Ph B à 08:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 8 juin 2009

«Je ne suis pas tombé de la dernière pluie». Il m’épate soudain de songer qu’une expression aussi banale peut avoir la perfection d’un alexandrin. Mais il est vrai qu’en général on la traite en octosyllabe, tout de suite plus vulgaire : «Chsuis pas tombé dla dernièr’ pluie».
Posté par Ph B à 08:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 29 septembre 2006

Lettre documentaire 354

DEUX LETTRES A DENIS MOLLAT (Ces deux lettres furent écrites par Michel Ohl, à Bordeaux, probablement en mai 2002, en réponse à une invitation pour assister à la remise de la Légion d'Honneur à une personnalité. Elles ont déjà été photocopiées en quelques exemplaires par Pierre Ziegelmeyer (6 avenue Jean Jaurès, 45120 Chalette-sur-Loing) dans le numéro 2814 de sa collection E.DE.N, d'où je les reprends.) 1.J'ESSAIERAI de venir, mon cher Denis Mollat.Je ne vous promets rien, je ferai mon possible,Si je ne suis pas mort, si je... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 13:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,