J'ai peine à l'avouer : Mozart souvent me gave.