01835-796x448

En ouvrant au hasard le Discours de la vérité (Discurso de la verdad, 1670) de Miguel Mañara, je suis tombé sur la belle image selon laquelle «Notre vie est comme le navire, qui passe promptement, sans laisser nulle trace sur son passage : avec la même hâte passe notre vie, sans laisser de nous aucun souvenir» («Es nuestra vida como el navío, que corre con presteza, sin dejar rastro ni señal por donde pasó : pasa con la misma priesa nuestra vida, sin dejar de nosotros memoria» (je retraduis sans suivre tout à fait les termes de cette version bilingue de chez J Millon, 1990)).