jeudi 19 mai 2016

phrases de Redon

En feuilletant à l’université une déjà vieille et usée réédition (1961) du journal A soi-même d’Odilon Redon, dans la marge en bas d’une page de la partie «Confidences d’artistes», auprès d’une phrase où le peintre évoque ce qu’il doit à sa formation d’architecte, je remarque une mention écrite à la main, entre parenthèses, «(sic!)». En considérant ce mot qu’il prisait, tracé d’une petite écriture appliquée, au stylo bille bleu, dans le livre d’un Bordelais, je me demande s’il se peut que ce soit Michel Ohl qui ait porté cette... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 00:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 26 février 2016

art dégénéré, rouge-gorge, x-files

  La réaction d’un lecteur à ma note d’hier, m’incite à donner quelques précisions. Je sais bien qui sont les vilains qui parlaient d’art «dégénéré» (entartete Kunst) en 1937. J’avais moi-même reproduit, dès ma Lettre documentaire n° 8, en mars 1990, une liste des artistes qui avaient été stigmatisés sous cette appellation. L’on y voyait que les censeurs du Parti national-socialiste des travailleurs allemands avaient commis plusieurs fautes de goût. (Pas seulement : par exemple le collagiste lourdaud John Heartfield,... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 25 février 2016

nuance

Il ne faut pas persécuter l’art dégénéré, mais il ne faut pas non plus le respecter.
Posté par Ph B à 08:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 10 avril 2014

impression

Certaines oeuvres d'art me paraissaient vraiment moches quand j'avais vingt ans, et quand je les revois aujourd'hui, elles me font exactement la même impression, mais alors sans l'ombre d'un doute.
Posté par Ph B à 09:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 21 janvier 2010

Biologie de l'art

L’ensemble, ou du moins la plupart des objets artistiques, se répartissent en trois classes fondamentales : musique (art du son), plastique (art visuel), littérature (art du langage). Avant d’être appréciés par l’intelligence, les objets artistiques sont perçus, comme tous les autres objets, par les sens. Précisément, on perçoit les objets artistiques par l’intermédiaire exclusif, ou principal, de deux sens : l’ouïe et la vue. La musique est perçue par l’ouïe, la plastique par la vue. La littérature est perçue soit par l’ouïe... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:52 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :