Unknown

Dans le tabloïd Vénère... mais courtois n° 1 (décembre-janvier), sur le thème «Faut-il brûler les riches?», ma page préférée est peut-être celle où Johann Zarca répond que c'est «la fausse bonne idée».