jeudi 4 août 2016

fiançailles à saint-domingue

A notre époque de bons sentiments, où il n’est plus permis de parler de l’Autre qu’en termes positifs, et si possible élogieux, rien n’est plus drôle que de lire un de ces romans du temps où l’on n’était pas si embarrassé, comme les Fiançailles à Saint-Domingue, de Heinrich von Kleist (à vrai dire une nouvelle de soixante pages, Die Verlobung in St Domingo, 1811, dont l’intrigue se déroule «à l’orée de ce siècle où les Noirs massacraient les Blancs»). Les premières pages surtout sont réjouissantes, où l’auteur présente l’horrible... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 06:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :