samedi 23 juin 2018

mercedes / mercados

Récemment dans un rêve je me demandais en espagnol «Cuántas mercedes hay?» (combien y a-t-il de grâces). Puis je trouvais la phrase transformée en «Cuántos mercados hay?» (combien de marchés). On se pose parfois de ces questions...
Posté par Ph B à 08:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 2 juin 2018

choses rêvées

J'ai rêvé que c'était le soir, que je rentrais chez moi (j'habitais un rez-de-chaussée urbain mais qui ressemblait à la ferme natale de ma mère) et que dans le logement d'à côté Cormary, Zamor (gens que je ne connais que très vaguement et immatériellement) et des amis à eux tenaient une conversation animée. Je n'osais ni les prier de m'accepter dans leur compagnie, ni leur demander de parler moins fort, car je sentais que leurs voix sonores allaient m'empêcher de trouver le sommeil. J'étais bien embêté.
Posté par Ph B à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 7 juillet 2017

parmi les aigles

Entendu cette phrase, en rêve : «Un homme aime le désordre parmi les aigles».
Posté par Ph B à 12:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 11 juin 2017

ralouve et borange

Hier matin je me suis réveillé à l’issue de rêves dont j’ai presque tout oublié, sauf que j’y entendais deux mots inconnus. La Ralouve, tout d’abord, mais je n’ai plus idée de ce que c’était. Puis dans une scène où je me promenais en ville avec Marie-Emilia (!), à qui je faisais remarquer la beauté de la vue, elle me répondait : Oui, c’est le Borange. Je ne saurais dire si c’était là le nom propre du lieu, ou la désignation commune de ce genre de lieu. Les deux néomots, Ralouve et Borange, forment un curieux duo : même longueur, même... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 07:05 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 26 mai 2017

reyes

En feuilletant les Chroniques parisiennes d’Alfonso Reyes, j’apprends que l’on possède trois récits de rêves d’un auteur que je n’attendais pas sur le sujet : René Descartes. Reyes a une jolie formule, sur les hommes «qui aiment assaisonner leurs veilles avec le parfum de leurs rêves». Je lis aussi que sa vie nomade de diplomate l’avait contraint de vivre sans ses livres, stockés chez sa famille ou dans des caisses, jusqu’à ce que : «quand je suis rentré définitivement à Mexico en 1938, il m’a été possible de faire construire une... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 22 mai 2017

linguistique des rêves

Deux remarques sur le nom des rêves : 1) En français, on parle de «beaux rêves» et de « mauvais rêves», plutôt que de bons ou de laids. 2) Dans les quelques langues que je connais, il existe un mot bref pour nommer le rêve, et un plus compliqué pour le cauchemar.
Posté par Ph B à 06:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 7 mars 2017

naya

J'ai rêvé que j'étais intrigué par le titre d'un livre, Naya, qui semblait un mélange de Nahua (c'est à dire Aztèque) et Maya.
Posté par Ph B à 02:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 2 janvier 2017

matinée d'hiver

Hier à l’aube, j’ai rêvé que l’expression «Avoir les ficelles de la dentellière» voulait dire : arriver en fin de carrière, être proche de la retraite. Pour présenter mes voeux aux lecteurs de mon blog et à mes contacts dans Facebook, j’ai pensé choisir une image dans le beau gisement iconographique des anciennes couvertures du Chasseur français (voir ici et là). Je n’arrivais pas à me décider, peut-être parce que je les ai trop vues, ou que je ne sais plus lesquelles de mes préférées j’ai déjà employées à cet usage. Mais du coup... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 15 septembre 2016

sly

Il y a de cela quelques nuits j’ai fait un rêve, dont dès le lendemain j’avais tout oublié sauf ce détail, que j’y avais vu inscrit le mot «sly». Par la suite j’ai appris que c’était l’adjectif anglais pour «sournois», ce qui était une révélation bien chétive.
Posté par Ph B à 07:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 21 août 2016

ma vie palpiteuse, suite

J’ai rêvé que je faisais à quelqu’un cette confidence : «Plus j’ai été de droite, plus j’ai passé de temps à étudier. Et plus j’ai étudié, plus j’ai été de droite. » Cela m’amuse, quoique ce ne soit pas tout à fait vrai : je n’étais pas moins studieux, du temps que j’étais de gauche.Comme chaque dimanche, j’ai reçu un communiqué au sujet des publications de Renaud Camus, et cette fois-ci j’en ai profité pour lire deux pages gratuites dans son Journal de ce mois. Le 7, il pose cette question judicieuse : «Si les attentats n’ont... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 16:20 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,