samedi 8 février 2014

cau, che, castro, cuba

Récemment j'ai lu d'un trait le curieux ouvrage de Jean Cau, Une passion pour Che Guevara, écrit en 1978 et paru l'année suivante, c'est-à-dire onze-douze ans après la mort du martyr. Dans ce titre le mot passion est à prendre dans son double sens amoureux et religieux. D'une part, en effet, le livre est une sorte de monologue halluciné, où Cau s'adresse au Che, avouant ne pas partager ses croyances politiques, mais se déclarant «fasciné», c'est à dire séduit, par «le style d'une vie», ou tout simplement par le physique du... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 00:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 8 décembre 2012

cau après 68

J'ai bien aimé L'agonie de la vieille, de Jean Cau. La vieille, c'est la démocratie au lendemain de mai 68. Il y a dans ce pamphlet un curieux mélange de fureur et de flegme, l'auteur n'épargnant pas les coups de griffe bien envoyés à la «contestation», tout en se laissant mollement porter au hasard de l'inspiration, sans suivre un plan précis. Je mesure sa qualité de causeur par exemple au fait qu'il s'éloigne à un moment du propos principal et consacre une quinzaine de pages (85-100) à un sujet qui a priori ne m'intéresse pas du... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 06:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 14 août 2008

Le candidat

En 1989, quatre ans avant sa mort, Jean Cau avait fait une tentative unique et malheureuse d’admission à l’Académie française. Il a raconté cette expérience dans un texte d’une petite centaine de pages, Le candidat, récemment paru chez Xenia. Je viens de le lire, c’est très drôle du début à la fin, et très instructif par la série de portraits que l’on y trouve. Du coup je comprends mieux l’élection ce printemps de Jean-Loup Dabadie, en apprenant qu’il était déjà candidat en même temps, voilà presque vingt ans, il a donc au moins le... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 10:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :