dimanche 26 février 2017

vies d'écrivains

Dernièrement j’ai eu l’occasion de lire par hasard l’un après l’autre deux livres qui se ressemblent, en ce que ce sont des recueils d’articles sur des vies d’écrivains, écrits par des Espagnols. Dans l’un, El escritor en su paraíso (l’écrivain dans son paradis) un philologue, Angel Esteban, présente dans l’ordre alphabétique des noms, selon le sous-titre, «Treinta grandes autores que fueron bibliotecarios» (trente grands auteurs qui ont été bibliothécaires. Cáceres : Editorial Periférica, 2014). La plupart sont des écrivains... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 06:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

vendredi 7 octobre 2016

tendance

J'ai l'impression que de plus en plus de bibliothécaires ont tendance maintenant à considérer le livre en papier comme un ennemi qu'il convient de traiter sans ménagement, et dont il faut se débarrasser dès que possible et sous tous les prétextes. Surtout s'il ne s'agit pas d'un bon livre, c'est à dire d'un livre tout neuf, avec une jolie couverture en couleurs.
Posté par Ph B à 08:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 18 mai 2016

mauvaise impression

J'ai la mauvaise impression que de plus en plus de bibliothèques, y compris universitaires, se retrouvent entre les mains de bibliothécaires, quand ce n'est de "conservateurs", pour qui un bon livre ne saurait être qu'un livre tout neuf, avec une jolie couverture en couleurs.
Posté par Ph B à 00:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 15 mai 2016

une énigme bibliographique

Une énigme peut-être insoluble, mais sans grande importance. Les deux premières oeuvres publiées par l’historien Henri Ternaux furent deux dissertations universitaires, toutes deux écrites en latin, et qui furent imprimées la même année, en 1826, à Göttingen où l’auteur était alors étudiant. Dans la bibliographie de Ternaux qu’il a établie en 1957, le collectionneur américain Henry R Wagner classe en premier (n° 1) l’ouvrage consacré à l’histoire de Marseille (Historia reipublicae Massiliensium…) et en second (n° 2) celui portant... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 21:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 15 octobre 2015

grand danger

(Pour accéder à une demande, j'ai bien voulu supprimer la note de ce jour. Je peux la communiquer individuellement si on le souhaite. Elle sera cependant intégrée à mon Journal de 2015.)
Posté par Ph B à 06:34 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 17 juin 2015

garde-livres

J’ai appris que l’on nomme en portugais Guarda-livros, et en anglais pareillement Bookkeeper, l’employé chargé de tenir les livres de comptes, en somme le Comptable. Il semble qu’en français le mot Garde-livres n’existe pas. Je serais pour qu’on l’emploie comme synonyme de Bibliothécaire, ce qui ferait une économie de syllabes.
Posté par Ph B à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 15 janvier 2014

bibliothèques américaines

J'ai reçu voilà peu le copieux volume (plus de 500 pages) d'hommage à mon ami Antônio Carlos Secchin, uma vida em letras, que vient de publier l'Université Fédérale de Rio de Janeiro, dont il est professeur retraité. Agé d'à peine quatre ans de plus que moi, il fut dans sa jeunesse lecteur à l'Université de Bordeaux, où je me suis trouvé être de ses étudiants, pendant mes deux années d'initiation à la langue portugaise. Son talent pédagogique et ses dons intellectuels déjà évidents ne devaient pas se démentir tout au long de sa... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 20 novembre 2013

notes sur la bibliothèque de Gomez Davila

J'ai su assez tôt, en m'intéressant à Nicolas Gomez Davila, qu'il existait un catalogue de sa bibliothèque, réputée riche de quelque trente mille volumes. Peut-être l'ai-je su par Franco Volpi, l'éminent davilien, à qui j'avais envoyé un exemplaire de ma livrette Studia daviliana, lorsque je l'ai publiée, en 2003. C'était l'époque où j'habitais une sorte de case au fond d'un jardin, dans une petite rue de Talence. Volpi s'était procuré mon numéro de téléphone et m'avait appelé là un soir, depuis l'Italie, à ma grande surprise. Dans la... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,