samedi 15 avril 2017

semainier

De passage à La Croix le week-end dernier, je me disais une fois de plus qu’il y a dans chaque cour de ferme un élément décisif, qui manque à mon jardin pour lui donner un air vraiment rural : le tas de pierres informe, celui sur lequel on jette la nouvelle pierre que l’on a trouvée, et où l’on va puiser en cas de besoin. Mais j’ai beau méditer la question, je ne vois pas d’endroit où l’installation d’une telle carrière ne poserait pas de problème, esthétique ou pratique. Alors je m’en passe. Au marché d’Aulnay, je me suis procuré... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 07:53 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

vendredi 7 avril 2017

actualité de la semaine

Sur la plage de Cassy, vendredi dernier, parmi les livres offerts dans une boîte, j’ai pris le Coeur pensif, de Jean de La Varende, pour approcher un peu cet écrivain dont je ne connaissais guère que le nom, et pour le plaisir de m’approprier ce petit volume à l’air désuet, relié de toile, un rien kitsch, fleurant les années soixante, mes préférées (paru au Cercle du Bibliophile en 1964). Il y a au début, sur une vingtaine de pages, une fausse interview de l’auteur, fabriquée de propos glanés, et illustrée de photos où je découvrais... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 15 septembre 2016

sly

Il y a de cela quelques nuits j’ai fait un rêve, dont dès le lendemain j’avais tout oublié sauf ce détail, que j’y avais vu inscrit le mot «sly». Par la suite j’ai appris que c’était l’adjectif anglais pour «sournois», ce qui était une révélation bien chétive.
Posté par Ph B à 07:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 5 février 2016

vol et viol

En anglais les verbes to rob (voler) et to rape (violer) ont un air de famille, et peut-être une origine commune, ou voisine (à comparer avec les mots dérober, rapt). En français il semble que les verbes voler et violer n’aient aucun lien étymologique, malgré la ressemblance encore plus frappante. Quoi qu’il en soit, cette similarité de forme coïncide avec une parenté de sens, l’idée de prendre de force ce à quoi l’on n’a pas droit. En quelque sorte le vol est le viol de la propriété, comme le viol est le vol d’un acte sexuel.
Posté par Ph B à 05:52 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 17 juillet 2015

journal gastronomique

Cette année j’ai dû travailler plus tard que d’habitude et j’ai quitté Pessac ce matin seulement pour monter à La Croix. En arrivant, comme il était assez tôt, je me suis arrêté au marché de Loulay. Je n’ai acheté qu’une livre de moules, pour mon repas de midi. Je les ai fait bouillir avec le seul oignon qui me restait à la maison. Je n’ai plus rien, il faut que je fasse des courses et le courage me manque. Je me demande combien de jours il va me falloir pour au moins défaire et trier mes bagages. L’après-midi je suis juste allé... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 23:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 17 juin 2015

garde-livres

J’ai appris que l’on nomme en portugais Guarda-livros, et en anglais pareillement Bookkeeper, l’employé chargé de tenir les livres de comptes, en somme le Comptable. Il semble qu’en français le mot Garde-livres n’existe pas. Je serais pour qu’on l’emploie comme synonyme de Bibliothécaire, ce qui ferait une économie de syllabes.
Posté par Ph B à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 18 mars 2015

shooting star

Pour aider une amie, qui étudie l’anglais, j’ai pensé lui offrir un album de Tintin traduit dans cette langue. Et voilà quelque temps, un sursaut d’énergie m’ayant conduit jusqu’à Bordeaux, et plus précisément à la Fnac, où je voulais me renseigner sur autre chose, et où je faisais chou blanc, j’en profite pour demander si l’on pouvait me fournir une bande dessinée comme je recherchais. Le vendeur embarrassé n’en finissait pas de m’expliquer, comme pour s’en excuser, les raisons pour lesquelles il en avait eu, mais n’en avait plus.... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 04:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 26 mai 2014

de passage à la croix

En discutant avec les Anglais, samedi soir, j'ai découvert deux pièges lexicaux que je n'avais pas encore remarqués, me semble-t-il. D'une part, c'est la Mésange noire qu'ils appellent Coal Tit, et non la Mésange charbonnière, comme on pourrait croire (elle est pour eux la Great Tit). D'autre part, ils nomment Puffin le Macareux, et Shearwater les espèces que nous nommons Puffins. J'ai voulu leur dire que j'avais justement rêvé naguère d'un homme qui appelait ses copains «le Puffin», mais ça leur paraissait bizarre et je n'ai pas... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 14:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 10 mars 2014

Hier matin j'ai rêvé que Gomez Davila aurait dit, bizarrement en anglais, "We need to live in islands" (Il nous faut vivre dans des îles).
Posté par Ph B à 08:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 12 septembre 2013

la méthode à Facebook

Quand je me suis inscrit à Facebook, il y a quelques années, ma première activité intéressante a été de prendre part à un club de discussion nord-américain. Aussi, pour mieux maîtriser le vocabulaire technique du site, dont j'avais souvent besoin dans les échanges avec mes interlocuteurs, j'ai réglé ma page en anglais. Depuis lors je me suis fait expulser du club, mais ayant la flemme de me replonger dans les opérations, ma page est restée anglophone, si bien que je «like» au lieu d'aimer, je «share» au lieu de partager, etc. Ce petit... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,