mercredi 31 mars 2010

Maximes de Siegfried

Dans un recoin de bibliothèque, je découvre que le recueil de Maximes et pensées politiques du comte de Romanones préfacé par André Siegfried, livre dont j’ai parlé l’autre jour, avait un jumeau : c’est un recueil de Máximas d’André Siegfried, préfacé par le comte de Romanones. Les deux volumes, de même aspect, ont paru à quelques années d’intervalle (1952 & 1958) chez le même éditeur barcelonais Gustavo Gili, les sentences étant traduites en français dans le premier cas et en espagnol dans celui-ci par le même traducteur, un... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 26 février 2010

Romanones

Je ne savais pas grand chose du comte de Romanones (1863-1950), politicien libéral espagnol et paraît-il richissime propriétaire de mines, qui consacra la fin de sa vie aux Belles-Lettres, écrivant notamment des mémoires et des biographies. Deux qualités lui ont attiré ma sympathie: sa fidélité au roi Alphonse XIII (qu'il servit comme ministre et comme conseiller) et sa charité (resté boiteux d'une chute à l'âge de 9 ans, il finança un institut qui procurait des prothèses aux petits infirmes). L'occasion se présentant, je n'ai pas... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 11:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,