dimanche 31 janvier 2016

opération survie

Je suis en opération-survie à La Croix depuis avant-hier et je vais y rester toute la semaine prochaine, si Dieu le permet. Ce n’est pas qu’il m’amuse de brûler en plein hiver des crédits de congé dont je ne disposerai plus aux beaux jours, mais il y a des travaux de plein air qu’il vaut mieux réaliser quand les arbres n’ont plus de feuilles. Et tant pis si le plein air n’offre que du ciel gris et du sol trempé, comme en ce moment.Pour traîner par ici, j’ai reposé ma toque et remis le béret, qui me permet de passer plus inaperçu,... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 05:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 5 mai 2010

5-5

Patrick aurait eu 62 ans aujourd’hui. J’ai retrouvé dans ma collection deux polaroids où il apparaît. Ci-dessus le 9 novembre 1988, à Bordeaux, rue du Mulet, en conversation avec mon fils alors tout jeune. Ci-dessous le 22 août 2003, à la Croix-Comtesse, dérouillant le portillon que je devais repeindre. Qui a dit que Patrick ne travaillait jamais ?
Posté par Ph B à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 10 avril 2010

Fuck you

Samedi dernier, Richard Biardeau a rendez-vous en début d'après-midi chez des amis, avec qui il doit ensuite se rendre à la crémation du regretté Patrick. Il traverse la ville a pied. Arrivé plus tôt que prévu à destination, il décide de laisser passer un moment et s'assoit pour cela sur un banc de la place Simiot, près d'un arbre. Et sur l'arbre, il voit ça.
Posté par Ph B à 00:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 9 avril 2010

Une toile d'Isidore

Patrick Rabiller, Philippe Billé, Patrick Toth à l'Epicerie d'Art.Huile sur toile par Isidore Krapo, 2002, 85 x 65 cm.(Cliché Richard Biardeau).
Posté par Ph B à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 2 avril 2010

Souvenir de Patrick Rabiller (1948-2010)

Les morts subites ont sur les morts lentes l’avantage de la brièveté, qui est une sorte d’élégance, mais on se les prend dans la gueule comme une gifle. Patrick a succombé à un malaise indéterminé, vendredi soir ou samedi matin dernier. Ma dernière visite remontait au samedi précédent : «...pas de problème pour samedi après-midi : dernière journée du Tournoi des VI Nations, alors même avec des pieds valides, tu m'aurais trouvé chez moi...» Je ne voulais pas le déranger longtemps. Lui ayant déjà envoyé par la poste des exemplaires de... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 00:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 1 avril 2010

Discréto 24

Discréto n° 24, Patrick Rabiller, La faute au dard, Mars 2010. 8 pages A6.
Posté par Ph B à 14:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 30 mars 2010

Visiteurs. In memoriam.

J'avais repéré il y a quelques jours et j'ai photographié hier matin ce panneau, sur un parking du campus. J'étais saisi à la vue du lettrage endommagé, devenu si fragile qu'il suffirait de passer la main dessus pour le faire disparaître. J'avais prévu de publier cette photo aujourd'hui. En arrivant au boulot ce matin, j'ai d'abord été assommé par un mail m'annonçant la mort subite de mon vieux et très cher copain Patrick Rabiller, qui était photographe lui aussi. Je lui dédie cette photo, laquelle prend soudain un sens effrayant... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 10:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,