vendredi 26 mai 2017

reyes

En feuilletant les Chroniques parisiennes d’Alfonso Reyes, j’apprends que l’on possède trois récits de rêves d’un auteur que je n’attendais pas sur le sujet : René Descartes. Reyes a une jolie formule, sur les hommes «qui aiment assaisonner leurs veilles avec le parfum de leurs rêves». Je lis aussi que sa vie nomade de diplomate l’avait contraint de vivre sans ses livres, stockés chez sa famille ou dans des caisses, jusqu’à ce que : «quand je suis rentré définitivement à Mexico en 1938, il m’a été possible de faire construire une... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 7 mars 2017

naya

J'ai rêvé que j'étais intrigué par le titre d'un livre, Naya, qui semblait un mélange de Nahua (c'est à dire Aztèque) et Maya.
Posté par Ph B à 02:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 2 février 2016

ma vie palpiteuse, suite

Entre deux phases de crachin, parfois même pendant, j’avance mes affaires. J’ai rarement vu le pays aussi humide. L’air est poisseux, même sous abri, et le sol si détrempé que je ne rentre plus ma voiture dans le jardin, de peur de m’y enliser. Je la laisse dans la rue et ça ne me plaît pas beaucoup. Il y a une quinzaine de jours, j’apprenais que le jardinier gallois, Wyn, qui me rendait service depuis des années, repart soudain dans son pays. Par chance, je lui ai déjà trouvé pour successeur un certain Jacky, du village voisin.... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 1 novembre 2015

diego rivera

Des fameux muralistes mexicains, peintres en bâtiments officiels, Diego Rivera est mon préféré. Il est vraiment dommage que ce rebelle, qui adorait les révolutions, ait totalement raté celle qui s’est déroulée dans son propre pays, et qui a pourtant duré pas moins de dix ans (1910-1920). Pendant tout ce temps, et même au-delà, il trimballait tranquillement sa bite et son pinceau en Europe, passant d’un pays à l’autre, en évitant soigneusement la ligne de front aux moments délicats. Dans ses rapports avec les dames, il semble avoir... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 22 janvier 2012

Le cinéma de A à E - stellet licht

Vu l'autre jour Lumière silencieuse (Stellet licht, 2007) de Carlos Reygadas. Film atypique, au rythme lent, joué par des acteurs non professionnels, dans une communauté mennonite du nord du Mexique, avec les dialogues en plautdietsch (un patois germanique). C'est l'histoire simple d'un homme marié qui s'éprend d'une autre femme. Il y a là du bon goût pour le silence et les paysages, moins pour les décors. Les scènes sont parfois longuettes, toujours bien cadrées, dont une surprenante où les personnages regardent une petite... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 25 juillet 2008

Lettre documentaire 431

RELIGION ET EMPIRE Une file d’hommes monte lentement l’escalier abrupt qui mène au sommet d’une pyramide. A son arrivée en haut, chaque homme est saisi et plaqué sur un autel. Un prêtre s’approche, tenant à deux mains un couteau à la lame de pierre. Il élève le couteau au-dessus de sa tête en concentrant sa force, entonne une prière, puis plonge le couteau vers le bas. L’homme allongé sur l’autel meurt sous une averse de son propre sang. Son cœur est arraché et déposé dans un bol. Son corps est tiré jusqu’au bord des marches... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 22:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 21 mars 2008

Lettre documentaire 425

Sur les INDIENS JOVA du SONORA, par Juan NENTUIG. 182Plus frustes et agrestes sont les Jovas, en particulier la majorité d’entre eux, qui ne veulent pas se contraindre à vivre en villages, car à part ceux qui sont installés à Ponidas, Teopari et Mochopa, ils préfèrent vivre dans les ravins de la montagne où ils sont nés. Ils restent insensibles à la sollicitude que l’on a pour eux, et ne prisent pas les bons traitements, les commodités qu’on leur procure afin de les retenir, même quand on a pu les attirer et les rassembler en... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 20 mars 2008

Lettre documentaire 424

Sur les INDIENS OPATA du SONORA, par Juan NENTUIG 163 Chez les Opatas, et je pense qu’il en va plus ou moins de même dans les autres nations, pour devenir guerrier, il faut que le jeune aspirant, qui veut avoir sa place parmi les hommes, les ait déjà accompagnés quelques fois à la poursuite de leurs ennemis, ou dans des missions de reconnaissance en milieu dangereux. Quant ce bref noviciat militaire est accompli, le guerrier principal du village, au moment qui lui plaît, rassemble ses hommes à l’écart et les avise de... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 19 mars 2008

Lettre documentaire 423

Trois FRAGMENTS de NENTUIG sur les INDIENS du SONORA ---------- 144 Bien que leur entendement, comme il a été dit, soit en friche, l’œuvre incessante de l’enseignement peu à peu leur extirpe la mauvaise herbe, et ils se rassemblent même en des républiques aussi politiques qu’il est permis à de telles âmes, et en outre chrétiennes. Nous observons ce résultat grâce à Dieu chez les nations Opata et Eudebe, car étant les plus appliquées à la culture de la terre et à l’élevage de quelque bétail, ces gens sont aussi les... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,