samedi 19 mars 2011

ferré

Feuilletant les souvenirs de voyage en Europe d'un certain Osman Lins (Marinheiro de primeira viagem, Rio, 1963), je tombe page 35 sur ce paragraphe consacré à Léo Ferré, que je me plais à traduire pour mes quarante millions de lecteurs : «Il est à moitié chauve, avec un léger strabisme, et un air circonspect et mystérieux de savant atomique ou de diplomate à la veille d'une guerre. On pense, en le voyant, à un père de famille plus ou moins solennel et absolument incapable de rire à table. On est donc surpris de le voir interpréter... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 11:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,