mercredi 27 février 2019

handke

Il me semblait avoir déjà constaté que Peter Handke n'était pas un auteur bien à mon goût, malgré quoi l'autre jour j'ai essayé de lire son livre La courte lettre pour un long adieu, que le hasard me présentait. J'ai tenu jusqu'à la page 15 (ça commence à la 13). Si certains écrivains sont des générateurs d'ennui, Handke entre dans la catégorie des surgénérateurs.
Posté par Ph B à 06:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,