mercredi 3 juin 2015

sur joan cornellà

  Que penser des dessins de Joan Cornellà? J’en ai vu d’abord sur la toile, et je viens d’examiner son album Mox Nox, paru aux Bang Ediciones, de Barcelone, en juillet 2013 (et qui en était à son cinquième retirage en juin 2014). Cet ouvrage présente quelques traits éditoriaux atypiques : les pages ne sont pas numérotées (il y en a une cinquantaine), il n’y a pas de page de titre, le titre et le nom de l’auteur n’apparaissent qu’au dos de la couverture et sur le bandeau amovible. Personnellement je ne raffole pas de ces... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 17 mai 2015

camino

J’ai aimé bien des écrivains chrétiens, j’ai aimé bien des auteurs d’aphorismes, j’ai prisé au plus haut point un aphoriste chrétien comme Gómez Dávila, mais je dois avouer que les pensées de Josemaría Escrivá de Balaguer me laissent froid. J’ai pourtant de l’estime, bien que n’étant moi-même plus très catholique, pour le personnage de ce prêtre énergique, né en 1902, mort en 1975, canonisé en 2002. Il fonda en 1928, soit à l’âge de 26 ans, une société, l’Opus Dei (Oeuvre de Dieu) vouée à la recherche de la sainteté dans la vie... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 11:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 5 janvier 2015

Lettre documentaire 499

APHORISMES DU SOLITAIRE par José CAMON AZNAR choisis et traduits par Philippe Billé d’après Aforismos del solitario (1982). (Page 24). La conscience règne, le subconscient gouverne. (26). Sur la peau amère de l’homme, le chien lèche toujours une plaie. (26). Les dieux grecs se contentent d’être beaux. (27). Si tu es en avance sur ton temps, on ne te suit pas, on te poursuit. (27). Le doute n’est rien d’autre que la certitude méditée. (28). Parler ironiquement de la religion est aussi facile et lâche que de faire un... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 05:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 14 novembre 2014

science et opinion

Dans une vénérable revue universitaire, je choisis de lire un article de douze pages touchant «La politique sanitaire du gouvernement français à l'égard des réfugiés espagnols de la guerre civile». Ce n'est pas que le sujet me passionne, mais je m'y intéresse à l'occasion car j'ai remarqué plus d'une fois que c'est un point sur lequel les Espagnols, en tout cas certains d'entre eux, ne manquent pas de reprocher à la France le rude accueil que leurs compatriotes y ont trouvé. Les plus vindicatifs semblent sous-entendre que si c'était... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 11 novembre 2014

sur deux livres de pío moa

L'historien et journaliste espagnol Pío Moa s'est rendu célèbre par les études qu'il a consacrées à l'histoire contemporaine de son pays, notamment aux périodes de la deuxième république, de la guerre civile et du franquisme. J'ai déjà eu entre les mains plusieurs de ses ouvrages, dont le plus connu est Los mitos de la guerra civil (2003) et le plus malicieux Franco para antifranquistas, en 36 preguntas clave (2009). Je n'entreprendrai pas d'exposer ici les argumentaires de Moa, que l'on peut résumer comme une mise en... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 3 novembre 2014

mythes et impostures

J'ai lu avec intérêt quelques chapitres du bon livre de César Vidal, Mitos y falacias de la historia de España (Barcelone, 2009). Le journaliste et historien, plutôt conservateur, s'amuse à prendre le contre-pied d'une vingtaine de légendes roses, répandues dans la vulgate «progressiste». Par exemple, non, rien ne prouve que Cervantes descendait de chrétiens nouveaux, non, les Hispano-américains n'étaient pas tous de fervents indépendantistes, non, le droit de vote des femmes en Espagne ne fut pas une conquête de la gauche, etc. Un... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


mercredi 29 octobre 2014

le cinéma de A à E (suite)

Vu en partie le film de Fernando León de Aranoa, Barrio (1998). Des jeunes gens assez laids mènent une vie très moche dans un quartier ignoble, au son d'une musique assommante. Ce spectacle médiocre, financé entre autres par la télévision d'état espagnole et par Canal Plous, est d'un tel ennui qu'arrivé à mi-parcours, n'ayant aucun espoir que la deuxième moitié m'intéresse plus que la première, j'ai laissé tomber pour abréger mes souffrances. Je plains sincèrement les candidats au Capès d'espagnol, pour qui ce navet est au programme... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 03:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 4 août 2014

Lettre documentaire 497

L’ESPAGNE ET LES JUIFS par Pío Moa  «Dès que l’Espagne eut expulsé les Juifs, le pays a connu une floraison des arts et des lettres, a développé son commerce et son industrie pendant un siècle (avant de se mettre à décliner économiquement pour diverses raisons), a découvert une grande partie du monde, a colonisé d’immenses territoires, et est devenu la première puissance mondiale.» Que pensez-vous de cette affirmation? Certes, ses deux parties sont exactes, et en effet l’expulsion des Juifs [en 1492] a été suivie d’un... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 05:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 11 mai 2014

sur le dessinateur paco roca

Une dame de l'université, qui avait invité le dessinateur espagnol Paco Roca à venir dialoguer avec les étudiants (le 17 avril), et qui savait que je souhaitais moi aussi le rencontrer, a eu l'attention de le conduire jusqu'à mon bureau, où j'ai eu le plaisir de m'entretenir avec lui quelques minutes en privé. A vrai dire la visite m'a pris de court, je n'avais guère préparé les quelques questions que j'aurais voulu poser, et j'étais si ému que j'entendais à peine les réponses du visiteur à celles qui me venaient quand même à... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 28 mars 2014

points communs

On pourrait à première vue les juger contraires et pourtant, à regarder de plus près, que de points communs entre ces deux patriotes sincères, ces deux nationalistes en uniforme, ces deux rebelles providentiels, ces deux conquérants du pouvoir par le fusil, ces deux dictateurs à vie, ces deux ennemis du pluralisme, ces deux succédanés de rois, ces deux austères Galiciens, Franco et Castro, le généralissime et le leader maxime!
Posté par Ph B à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,