dimanche 17 avril 2016

kamen et l'Inquisition

Un trait que j’aime bien chez Henry Kamen, c’est qu’il est un des rares historiens de renom, avec son collègue américain Stanley Payne, à avoir soutenu l’auteur controversé Pío Moa, que la communauté universitaire traite généralement comme un pestiféré. Je n’ai pas le temps, ni d’ailleurs besoin, d’étudier en détail le pavé de Kamen sur l’Inquisition, qui passait à ma portée (il s’agissait d’une traduction espagnole, parue en 2013, de la version révisée : La Inquisición española, mito e historia) mais j’ai voulu en lire deux... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 27 février 2016

Lettre documentaire 501

HUIT PENSEES DE CLARIN. L'écrivain espagnol Leopoldo Alas (1852-1901) travailla dans sa jeunesse pour un journal, qui exigeait de tous ses rédacteurs qu'ils prennent pour pseudonyme le nom d'un instrument de musique. Il choisit celui de Clarín (clairon) et par la suite il signa ainsi tous ses livres. Le plus célèbre fut un roman, La régente, et le premier un recueil d'articles littéraires, Solos de Clarín (1881). Dans celui-ci l'un des chapitres, au lieu d'un article, est une collection de pensées, intitulée «Cavilaciones»... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 28 décembre 2015

sur deux livres de Ramón Eder

J’avais présenté cet été (le 25 juillet) quelques pensées de Ramón Eder, que j’avais remarquées dans une anthologie espagnole d'aphorismes. Cet auteur navarrais, moraliste et fin psychologue, a l’humour d'un dandy. J’ai eu dernièrement l’occasion de lire deux livres de lui, tous deux parus en 2012. L’un d’eux est El cuaderno francés («le cahier français») paru à Barcelone chez Huacanamo. On y trouve par exemple (je traduis) cette «Prière possible : Seigneur, donnez-moi le sens de l’humour», ou encore ce constat : «Les nouvelles... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 07:04 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 28 novembre 2015

la mémoire des pierres

En revenant du Vivarais l’été dernier, avec mon aide de camp, nous nous écartâmes de l’autoroute pendant quelques heures, sur la fin du trajet, pour traverser la Lomagne de l’Est et rendre visite à un couple d’amis nouvellement installés à Lectoure. Le gentilhomme, qui connaît un peu mes goûts, entre autres mon dada de collectionner les citations à propos de Bordeaux, m’a recommandé un ouvrage qu’il venait de lire, m’assurant que je n’aurais que l’embarras du choix pour y épingler une phrase à ajouter dans mon florilège. Il... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 13:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 8 novembre 2015

la terreur au pays basque

Je n’ai pas le temps, ni besoin, d’étudier en détail le livre intéressant de madame Ofa Bezunartea, Memorias de la violencia : Profesores, periodistas y jueces que ETA mandó al exilio, mais j’en ai tout de même lu in extenso la captivante partie centrale dans laquelle, sur quelque 130 pages, sont retranscrits des entretiens avec une douzaine de personnes, que des tentatives d’attentat ou d’autres menaces très pressantes ont contraintes à vivre sous escorte policière et à s’exiler à Madrid ou dans des villes de la côte... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 05:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 25 juillet 2015

sur ramon eder et d'autres aphoristes espagnols

La troisième de mes lectures parallèles du printemps a été Pensar por lo breve (comment dire : Penser sur le mode bref?), Aforística española de entresiglos, une anthologie d’aphorismes espagnols publiés entre 1980 et 2012, réunis et introduits par le professeur José Ramón González (Ediciones Trea, 2013). Les aphorismes sont extraits des recueils de cinquante auteurs, lesquels sont présentés dans l’ordre chronologique de leur date de naissance, allant de 1922 à 1980. Il semble, pour qu’un tel ouvrage soit possible, que le genre de... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 10:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 3 juin 2015

sur joan cornellà

  Que penser des dessins de Joan Cornellà? J’en ai vu d’abord sur la toile, et je viens d’examiner son album Mox Nox, paru aux Bang Ediciones, de Barcelone, en juillet 2013 (et qui en était à son cinquième retirage en juin 2014). Cet ouvrage présente quelques traits éditoriaux atypiques : les pages ne sont pas numérotées (il y en a une cinquantaine), il n’y a pas de page de titre, le titre et le nom de l’auteur n’apparaissent qu’au dos de la couverture et sur le bandeau amovible. Personnellement je ne raffole pas de ces... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 17 mai 2015

camino

J’ai aimé bien des écrivains chrétiens, j’ai aimé bien des auteurs d’aphorismes, j’ai prisé au plus haut point un aphoriste chrétien comme Gómez Dávila, mais je dois avouer que les pensées de Josemaría Escrivá de Balaguer me laissent froid. J’ai pourtant de l’estime, bien que n’étant moi-même plus très catholique, pour le personnage de ce prêtre énergique, né en 1902, mort en 1975, canonisé en 2002. Il fonda en 1928, soit à l’âge de 26 ans, une société, l’Opus Dei (Oeuvre de Dieu) vouée à la recherche de la sainteté dans la vie... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 11:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 5 janvier 2015

Lettre documentaire 499

APHORISMES DU SOLITAIRE par José CAMON AZNAR choisis et traduits par Philippe Billé d’après Aforismos del solitario (1982). (Page 24). La conscience règne, le subconscient gouverne. (26). Sur la peau amère de l’homme, le chien lèche toujours une plaie. (26). Les dieux grecs se contentent d’être beaux. (27). Si tu es en avance sur ton temps, on ne te suit pas, on te poursuit. (27). Le doute n’est rien d’autre que la certitude méditée. (28). Parler ironiquement de la religion est aussi facile et lâche que de faire un... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 05:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 14 novembre 2014

science et opinion

Dans une vénérable revue universitaire, je choisis de lire un article de douze pages touchant «La politique sanitaire du gouvernement français à l'égard des réfugiés espagnols de la guerre civile». Ce n'est pas que le sujet me passionne, mais je m'y intéresse à l'occasion car j'ai remarqué plus d'une fois que c'est un point sur lequel les Espagnols, en tout cas certains d'entre eux, ne manquent pas de reprocher à la France le rude accueil que leurs compatriotes y ont trouvé. Les plus vindicatifs semblent sous-entendre que si c'était... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :