lundi 14 novembre 2016

maupassant, paz, dali

En continuant d’explorer la pile de vieux livres de poche, j’ai lu presque en entier les Contes de la Bécasse, de Maupassant, et pour le dire sommairement, car je n’ai pas envie d’en parler autrement, je les ai trouvés pas mal mais sans plus. Dans le recueil d’articles Une planète et quatre ou cinq mondes, réflexions sur l’histoire contemporaine, d’Octavio Paz, j’ai lu avec intérêt «URSS : l’empire totalitaire», une réflexion anti-communiste d’autant plus appréciable que livrée par un Latino-américain dans le début des années 80. «…... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 06:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 23 août 2013

dali par dufrêne

Lorsqu'il évoque les «cigognes au long bec emmanché d'un long cou, selon la fable de La Fontaine», Thierry Dufrêne doit confondre avec le héron, je pense. Je lisais ces mots il y a quelques mois aux pages 28-29 de sa biographie Salvador Dali, double image, double vie (Hazan, 2012). L'auteur, historien d'art, a été commissaire d'une rétrospective Dali, et son livre ne manque pas d'intérêt : il réunit quantité d'informations sur la vie et l'oeuvre de l'artiste, exploite des archives inédites de la Fondation Gala-Salvador Dali, et cite... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 06:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 25 avril 2013

Lettre documentaire 493, sur Pujols et les Catalans

Dans un certain Daliccionario (Objetos, mitos y símbolos de Salvador Dalí, par Enric Bou, Barcelone, 2004) j’ai lu attentivement l’article consacré à l’écrivain catalan Francesc Pujols (1882-1962) en qui Dali voyait «l’empereur Trajan de la philosophie», et qui selon lui était «surréaliste quand il ne dit pas d’âneries, et souvent quand il en dit». L’article transcrit une brève citation de Pujols («La plus haute aspiration de l’homme, sur le plan social, c’est la liberté de vivre sans avoir besoin de travailler») ainsi qu’une plus... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 6 mai 2009

Recourant aux commodités du pdf pour constituer l’index de certain ouvrage, je m’amuse de nouveau à déceler la secrète présence d’Aron dans la Garonne, de Dali dans le vandalisme, de l’eau dans les seaux, ce qui va de soi vous me direz, d’Eno chez Benoist, de Lang chez les phalangistes, ou de Satie chez le puisatier.
Posté par Ph B à 04:03 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 23 avril 2009

Lorca

Je vais sans doute aggraver ma réputation en avouant que je n’ai jamais réussi à trouver intéressante une seule phrase, ou une ligne écrite par Federico García Lorca. Ce ne sont pourtant pas les occasions qui ont manqué au cours de ma vie, mais chaque fois que j’ai ouvert une de ses œuvres, théâtre ou poésie, je me suis senti accablé d’un tel ennui, que j’ai bientôt refermé. Dernièrement, parcourant sa notice dans Wikipedia, j’ai vu que l’on donnait parmi les citations les plus mémorables de lui des sentences comme «Lo mas... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:10 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 22 janvier 2009

Lettre documentaire 446

Réponses de SALVADOR DALI au "Questionnaire de Proust" recueillies par Lluis Permanyer dans Destino (Barcelona, 6 avril 1963) reproduites par Ricard Mas dans La vida publica de Salvador Dali a través de sus mejores entrevistas (Barcelona : Parsifal Ediciones, 2004, pages 170-173) et ici traduites en français par Philippe Billé. Mon principal trait de caractère ? Paranoïaque de première qualité, ce qui ne doit pas être confondu avec le paranoïaque pathologique. La qualité que j’apprécie... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:45 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 4 mai 2007

Lettre documentaire 379

RENCONTRES DE SALVADOR DALI, LE CATALAN, par Fernando SABINO Vernissage à la Bignou Gallery, à New York. Le peintre est facilement identifiable à ses moustaches. Je ne sais pas exactement dans quel but je me suis approché de lui. C’était en 1947, j’avais 23 ans, il en avait 44. Mon intention une seconde auparavant était de quitter la salle, je me sentais mal parmi tous ces gens. Je tendis le bras, pour demander le passage, il se trouvait sur mon chemin, alors je profitai de mon geste pour tirer sur sa veste. Il se retourna et me... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 17:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,