mercredi 1 août 2018

souvenir de Foxy

J'ai appris la mort de la chatte Foxy, mort par automobile, vraisemblablement, il y a deux ou trois semaines, sans doute pendant mon voyage aux Pôles. Quelqu'un l'a retrouvée au coin de la rue et de l'impasse, vivante encore, la tête ensanglantée. Je l'avais connue toute petite, dès les premières années où j'habitais ici, peut-être même dès 1999. Le logement de l'autre côté de l'impasse était occupé par une mère célibataire avec deux jeunes enfants, qui avaient adopté deux chatons, eux-mêmes frère et soeur, une petite femelle rousse... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 06:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 28 juillet 2018

sécheresse

En allant porter ma poubelle au conteneur, hier après-midi, dans la rue déserte, je tombe sur monsieur D. Ne sachant trop que dire, j'aborde la question de la météo (une valeur-refuge). Nous évoquons bien sûr la chaleur, et la sécheresse persistante. Pour plaisanter, je fais remarquer que ce n'est pas cet été que nous allons ramasser des escargots. Monsieur D lui aussi est d'humeur à blaguer. Le seriont tout cuits, me répond-il.
Posté par Ph B à 06:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 25 juillet 2018

eu, et nous

Lors de mon récent voyage au pôle Normandie, j'ai remarqué que les panneaux routiers indiquaient, près du Tréport, une certaine ville d'Eu. Certains donnaient même la direction d'Eu-Le Tréport. J'apprends dans Wiki l'existence de «l'unité urbaine d'Eu», communauté de communes dont Eu, Le Tréport et Mers-les-Bains seraient les trois principales «villes soeurs». La carte Michelin mentionne aussi, dans l'arrière-pays, la forêt d'Eu. Le nom d'Eu, notable par sa brièveté peu commune et par sa coïncidence avec les initiales de... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 24 juillet 2018

accueil en pays rural

Décidément je me débrouille mal. Après avoir raté l'occasion du meeting Trump-Kim Jong-un à Singapour le mois dernier (il fallait voir ça, le rapprochement des deux plus improbables tignasses de notre temps), j'ai bêtement laissé passer celle du meeting avec Poutine ce mois-ci à Helsinki. Les deux fois, je ne m'y suis pas pris à temps pour proposer ma crèche à La Croix, qui aurait fourni vraiment le cadre idéal pour ces rencontres. J'aurais cédé ma chambre à Donald et Melania, j'aurais accueilli Kim ou Vladimir dans la chambre... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 07:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 28 décembre 2017

noël

Je suis en stage de survie à La Croix-C depuis sept jours et pour encore dix. Il y avait longtemps que je n'avais passé Noël seul, mais je ne déteste pas cette option, loin d'être la pire à mes yeux. L'isolement ne m'empêche pas de goûter le charme de la Nativité. Ce trait de la mythologie chrétienne m'enchante autant que la Passion m'épouvante. Ma crèche n'est pas très accueillante en cette saison. Il faisait 6 ou 7 degrés dans la maison à mon arrivée. La température a maintenant doublé dans le salon, sous la faible action du feu... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
vendredi 17 mars 2017

ma vie palpiteuse, semainier

Cela paraîtra difficile à croire, mais j’ai les mêmes difficultés avec ma couturière et avec mon bûcheron. Ils s’imaginent savoir mieux que moi ce qui me convient, et j’en suis parfois réduit à négocier. Sur une vieille carte, j’ai vu que la Croix-Comtesse était appelée «Croix-la-Comtesse», soit par erreur, soit que ce fût en effet son nom jadis. Avec cela je ne sais toujours pas ce qu’il y a de crucial en ce village, où nulle croix n’est particulièrement visible, et qui ne se trouve pas à une croisée de routes, étant même tout à... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 00:12 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

mardi 14 février 2017

ma vie palpiteuse (suite)

Il n’en faut pas tant pour déstabiliser un vieux garçon dans mon genre, et je dois dire que depuis le mois dernier je n’en mène pas large, entre le départ d’une collègue irremplaçable, le devoir de la remplacer quand même dans la faible mesure du possible, mon installation dans un quartier lointain de la ville, et l’obligation consécutive de recourir aux services de l’affreux tramway. Sans parler de ma voiture, qui n’en finit pas d’exiger des réparations, ni de ma propre carrosserie, qui résiste à l’érosion comme elle peut. J’affronte... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 9 octobre 2016

ma vie palpiteuse, suite

A La Croix, week-end riche en non-événements.La transition climatique est rude. Arrivant du Bordelais en polo, j’ai trouvé ici une température à pull et à casquette. Il faisait 16 dans la maison, j’ai tout de suite affoué. C’est l’automne, pardi.Décidément peu de fruits cette année. J’ai tout juste ramassé une demi-dizaine de pommes mangeables, et autant de noix.Les branches de figuier dépassant de chez mes voisins anglais donnent essentiellement des figues pas encore mûres, et d’autres déjà pourries, tombées par terre. Ils sont... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 11 septembre 2016

sept

Chaque été, depuis la fin du siècle dernier, je capture au moins cent, parfois deux ou trois cents escargots, que mon aide de camp cuisine à l’automne. Une seule fois, il y a quatre ans, n’en ayant pris que trois ou quatre dizaines à cause de la sécheresse, je les avais relâchés. Cette année 2016 fut la pire de toutes : à la fin du mois d’août, je n’avais en tout et pour tout que sept prisonniers. Naturellement, je les ai graciés, en ôtant la grille de leur geôle. De passage à la Croix ce week-end, quinze jours après la Libération, je... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 20:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 25 août 2016

visite d'un peintre

J’ai rencontré l’homme idéal, en tout cas celui qui a été capable de venir affronter ma chambre d’amis crasseuse et délabrée, pour lui donner un air non seulement présentable, mais tout à fait agréable. Il a passé quasi trois jours à nettoyer, à retaper, à enduire, à peindre et à repeindre. J’avais imaginé de simplement tout reblanchir, mais pour un coloriste comme Hubert-Isidore, c’est difficile à envisager. Il n’a peint en blanc que le plafond et la moitié Nord des murs, en rose la moitié Sud, et il a réservé un petit bleu grec... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 18:56 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,