jeudi 15 janvier 2015

et c'est pas fini

Il se confirme de jour en jour qu'après l'attentat de la semaine dernière contre Charlie-Hebdo, le pays est en train de traverser une phase de délire collectif comme il en a rarement connu. C'est depuis le début une aubaine inespérée pour la gauche de se requinquer, et l'on a droit, sous couvert de défense des libertés, à un raz-de-marée de propagande orientée. Il ne suffit pas de soutenir le journal par simple solidarité républicaine, ce qui me semble naturel en la circonstance, il faut «être Charlie», comme dit le slogan... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 04:26 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

mardi 13 janvier 2015

après coup

Quelques réflexions... L'attentat contre Charlie-Hebdo a provoqué sans doute la plus formidable vague d'affolement collectif, depuis les élections de 2002. Le tourbillon a pris des proportions et a enflé jusqu'à la gigantesque messe «républicaine» de dimanche dans les rues du pays. Le mouvement m'était sympathique au départ mais avait à la fin quelque chose d'oppressant, l'omniprésence du slogan «Je suis Charlie» a tourné au bourrage de crâne. On voit bien d'où vient la formule «Je suis Charlie», énième resucée d' «Ich bin ein... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 06:47 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
samedi 10 janvier 2015

en résumé

Le problème de la liberté d'expression (d'opinion) est bien exposé dans la phrase attribuée à Voltaire : «Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayez le droit de le dire.» J'y souscris (avec toutefois une réserve prudente sur «jusqu'à la mort»…). Donc : je soutiens le droit de Charlie-Hebdo à exprimer ses opinions (y compris sous forme de dessins ou caricatures plus ou moins injurieux). Mais : cela ne m'oblige en rien à partager ces opinions (je ne suis pas «Charlie») et je... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 11:13 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 9 janvier 2015

ma vie palpiteuse

Est-ce d'avoir connu plusieurs deuils l'an passé, ou parce que je ne me sens moi-même pas très gaillard, jamais je n'ai eu aussi peu envie de présenter des voeux de bonne année, dont l'idée seule («et la santé, surtout») me déprime. Je me suis contenté de reproduire une carte de voeux ancienne sur Fb, et de répondre à ceux qui m'avaient adressé les leurs, auxquels j'étais tout de même sensible, surtout quand il ne s'agissait pas d'un simple mail impersonnel envoyé gratis par le net à des centaines d'exemplaires. J'avais plus ou... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 17:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,