mercredi 25 juin 2014

couper les cheveux à Baudelaire

Je n'avais encore jamais coupé les cheveux à Baudelaire, mais enfin l'autre jour, en considérant une photo de lui où il arbore une vaste tignasse, je me suis avisé que je pourrais facilement éliminer ces grandes mèches en détourant la tête avec des ciseaux. Et ça ne lui va pas mal, il a quand même une autre allure...(Ci-dessous l'état des choses avant travaux:)
Posté par Ph B à 08:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 19 octobre 2006

Lettre documentaire 358

Avez-vous éprouvé, vous tous que la curiosité du flâneur a souvent fourrés dans une émeute, la même joie que moi à voir un gardien du sommeil public, - sergent de ville ou municipal, la véritable armée, - crosser un républicain? Et comme moi, vous avez dit dans votre coeur : "Crosse, crosse un peu plus fort, crosse encore, municipal de mon coeur ; car en ce crossement suprême, je t'adore, et te juge semblable à Jupiter, le grand justicier. L'homme que tu crosses est un ennemi des roses et des parfums, un fanatique des ustensiles... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 13:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,