lundi 18 août 2014

estivaleries

Nul copain ne devise avec moi près du feu, nulle biche ne vient se rouler à mes pieds. Je me sens un peu seul. Avec cela ma santé de fer-blanc m'inquiète, ce n'est pas la grande forme. Mon dos paraît guéri, mais je sens que je couve une nouvelle angine, la troisième de la saison, cela commence à faire. Je voulais au moins participer à une deuxième brocante avant de repartir d'ici, et comme c'était la dernière occasion d'en trouver une abordable et pas trop lointaine, je suis allé vendre aujourd'hui à Poursay-Garnaud. Je... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 07:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 16 août 2014

souvenir de roger billé

J'ai appris samedi dernier que mon oncle Roger était mort dans la nuit. Cette mauvaise nouvelle n'était pas vraiment une surprise, je le savais mal en point. C'était le frère de mon père, l'homme dont je racontais récemment qu'il m'avait appris à me raser avec un rasoir jetable.Mon père et lui étaient les deux enfants de l'électricien Maurice et de l'institutrice Alix. Ils étaient nés respectivement en 1933 et 1937 à Moragne, un petit bled au fin fond de la campagne, à l'est de Rochefort. A ce que je crois savoir, leur mère est... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 03:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 15 août 2014

une journée laborieuse

Je m'arme de courage et j'entreprends de mettre au clair des notes de lecture sur deux livres, notes qui traînent depuis des années, puis je m'aperçois que pour les compléter, il me manque ici des documents que je ne pourrai consulter qu'ailleurs, le mois prochain. Je rédige une longue page sur un sujet personnel, après quoi je me demande s'il est bien opportun de la publier et je décide de surseoir. Je fais le tour de mes messageries et de mes réseaux, comme un mendiant, voir si quelqu'un m'a adressé la parole. «Bonjour. Vous... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 06:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 14 août 2014

jean-claude roché

Je feuillette un livre provenant de chez ma mère, Promenades d'un naturaliste, dont le dos jaune et noir m'est familier. Il est paru chez Ima en 1961 et je l'ai toujours vu chez mes parents, entre les albums Kohler et ceux du commandant Cousteau. Dans celui-ci aussi les photos en couleurs sont collées manuellement. Je me souviens que malgré ma passion précoce pour les animaux, cet ouvrage ne m'attirait pas beaucoup, enfant je recherchais les grands fauves plutôt que les sauterelles et les crapauds. Mais je lui dois probablement la... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 06:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 13 août 2014

actualités

Avec une capacité d'étonnement sans cesse renouvelée, le ministère du Relâchement découvre chaque jour un peu plus que la simple pose d'un bracelet électronique, au lieu de l'incarcération, ne suffit pas à empêcher un malfaiteur de nuire. Par contre, le ministère du Désastre n'a pas encore compris que le virus Ebola pouvait prendre l'avion. Sur Facebook comme ailleurs, les friends de nos friends ne sont pas toujours nos friends. (twit) J'avais déjà remarqué cette bizarrerie de Twitter, que certaines des notes que j'y ai publiées ne... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 12 août 2014

civilisation

La civilisation, c'est la tranquillité. Je ne sais jusqu'où je pourrais défendre cette opinion, mais au moins elle tient dans un alexandrin.
Posté par Ph B à 08:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 8 août 2014

morton feldman

La musique de Morton Feldman m'a toujours fait chier.
Posté par Ph B à 08:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 7 août 2014

en ville et au bois

Un copain ayant attiré mon attention sur cette chaîne, je vais visiter le Noz de Saint-Jean. Dans le vaste entrepôt, on brade à peu près tout : des films et de l'insecticide, des slips et des cahiers… C'est une étuve où l'on se marche sur les pieds. La clientèle est des plus diverse, nègrerie et araberie, gitanerie et petite blancherie. La chaleur et la foule me donnent le tournis, je songe à fuir. Pour ne pas repartir les mains vides, j'achète quelques conserves et des bouteilles. Le caissier me demande si j'ai l'appoint, mais j'ai... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 5 août 2014

mao

Je garde le meilleur souvenir du Mao the unknown story lu cet hiver, dont j'ai déjà dit un mot en début d'année. J'ai trouvé cette biographie captivante, malgré l'effort de lire dans la version originale anglaise, qui m'avait été offerte par l'ami Pascal Z (il en existe une traduction française chez Gallimard). Les auteurs sont un couple, l'écrivaine Jung Chang, née chinoise, et l'historien irlandais Jon Halliday. Ils avaient déjà publié ensemble une biographie de la veuve de Sun Yat-sen, et séparément divers ouvrages touchant... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 10:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 4 août 2014

Lettre documentaire 497

L’ESPAGNE ET LES JUIFS par Pío Moa  «Dès que l’Espagne eut expulsé les Juifs, le pays a connu une floraison des arts et des lettres, a développé son commerce et son industrie pendant un siècle (avant de se mettre à décliner économiquement pour diverses raisons), a découvert une grande partie du monde, a colonisé d’immenses territoires, et est devenu la première puissance mondiale.» Que pensez-vous de cette affirmation? Certes, ses deux parties sont exactes, et en effet l’expulsion des Juifs [en 1492] a été suivie d’un... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 05:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,