jeudi 7 février 2013

hefner

Recherches sur Lloyd Hefner, suivies de peu de résultats : - de Philippe Billé à Frédéric Roux, par e-mail, le 7 janvier 2013 : «Salut et meilleurs voeux, cher Fred. Dis-moi : qui est ce Lloyd Hefner dont tu reproduis des phrases [ici, à la date du 5 janvier]? La recherche de son nom dans Google ne donne rien, que des sites généalogiques...» - de Frédéric Roux à Philippe Billé, le même jour : «Ph, pareil. Lloyd Hefner est le secret le mieux gardé de la poésie américaine. La traduction de l'un de ses poèmes est parue à la dernière... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 6 février 2013

le scout écoute

J'apprends que, dans la liste des mots que le français a empruntés à l'anglais, après que l'anglais les eut empruntés au français, figure le «scout», l'éclaireur, provenant de l'ancien français «escoute», soit écoute, lui-même issu du latin «auscultare». Curieux voisinage de sens : l'éclaireur (notion visuelle) écoute le terrain (notion auditive), il l'ausculte (notion quasi tactile). Par ailleurs, voilà un mot anglais qu'il est assez justifié de prononcer à la française, c'est à dire conformément à son origine.
Posté par Ph B à 08:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 5 février 2013

gadon

Je me souviens de «Gadon», à la ferme maternelle. Combien de temps m'a-t-il fallu pour comprendre que c'était la contraction de «Regarde donc» : «Tin, gadon qui c'est qu'arrive...» J'ai vaguement connu ce patois d'écurie, qui m'a aussi laissé de meilleurs souvenirs.
Posté par Ph B à 08:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 4 février 2013

bizarrerie militante

Il y a quelque chose d'étrange, dans l'actuel débat (ou le psychodrame qui en tient lieu) sur le mariage homosexuel, c'est l'aplomb de ses défenseurs. Je ne parle pas des militants spécialisés, pour qui le combat dure depuis quelques années, mais de la masse des sympathisants, qui tout soudain tiennent la cause pour acquise. Mais si cette revendication est tellement évidente, que ne les avait-on jamais entendus en parler?
Posté par Ph B à 08:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 3 février 2013

volaille du week-end

Jeudi soir à la nuit tombée, dans la lumière des phares, une silhouette qui ressemblait d'abord à une sorte de sac en papier, posé au beau milieu de la petite route arrivant à La Croix. L'oiseau s'est envolé. Il n'avait pas la blancheur d'une effraie, ni l'aspect d'une hulotte. Un moyen-duc, comme celui qui venait à la Rigeasse? Je pense aussi au hibou des marais, que j'avais vu se poser dans la cour de la colonelle, mais c'est moins sûr. Et samedi midi, dans un beau ciel éclairci, un vol d'oies est passé au-dessus du jardin en... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 07:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
samedi 2 février 2013

à 2 h

A la Croix, pendant une insomnie, j'entends une grive. A deux heures du matin, c'est surprenant. Puis je réalise que c'est encore l'ordi, que j'ai laissé branché dans la pièce à côté.
Posté par Ph B à 08:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 31 janvier 2013

pangramme

J'apprends avec satisfaction qu'un des plus fameux pangrammes français tient pile en un alexandrin : «Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume». Ca ne me surprend pas, cette forme est parfaite. Mais la magie de la phrase ne tient pas qu'au compte des syllabes. Il y a en peu de mots l'association de deux drogues, alcool et tabac, puis l'opposition du vieux et du jeune (le blond n'est pas vieux, puisque pas chenu).
Posté par Ph B à 08:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 30 janvier 2013

les automobiles

Dans les papiers de ma mère, je suis tombé sur son «Permis de conduire les automobiles», datant de 1951. La formule est à peine plus longue que celle d'aujourd'hui, mais cela suffit à lui donner un petit air étrange.
Posté par Ph B à 09:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 29 janvier 2013

puzzle

A Bergerac, dans un placard, un puzzle d'enfant, soixante grosses pièces, la photo d'un poulain et sa mère. Dans le couvercle cette phrase décidée, probablement écrite par mon fils : «Apré je ferait un dessin de chevalier».
Posté par Ph B à 09:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 24 janvier 2013

mes souvenirs de feu

Il serait faux de dire que je suis pyromane. Mais je pourrais bien me définir comme pyrophile. Il n’y avait guère de feu à voir dans ma petite enfance, chez moi ni chez les parents que nous visitions, car on ne se chauffait qu’au feu caché de la cuisinière ou du poêle. J’ai connu le feu dans mes premières années à Bergerac, quand les HLM, que nous appelions les Blocs, venaient d’être construites, et que nous en étions les premiers habitants. La rue des Frères non loin de là n’était encore qu’un vaste terrain vague où j’allais... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,