mardi 12 août 2014

civilisation

La civilisation, c'est la tranquillité. Je ne sais jusqu'où je pourrais défendre cette opinion, mais au moins elle tient dans un alexandrin.
Posté par Ph B à 08:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 8 août 2014

morton feldman

La musique de Morton Feldman m'a toujours fait chier.
Posté par Ph B à 08:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 7 août 2014

en ville et au bois

Un copain ayant attiré mon attention sur cette chaîne, je vais visiter le Noz de Saint-Jean. Dans le vaste entrepôt, on brade à peu près tout : des films et de l'insecticide, des slips et des cahiers… C'est une étuve où l'on se marche sur les pieds. La clientèle est des plus diverse, nègrerie et araberie, gitanerie et petite blancherie. La chaleur et la foule me donnent le tournis, je songe à fuir. Pour ne pas repartir les mains vides, j'achète quelques conserves et des bouteilles. Le caissier me demande si j'ai l'appoint, mais j'ai... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 5 août 2014

mao

Je garde le meilleur souvenir du Mao the unknown story lu cet hiver, dont j'ai déjà dit un mot en début d'année. J'ai trouvé cette biographie captivante, malgré l'effort de lire dans la version originale anglaise, qui m'avait été offerte par l'ami Pascal Z (il en existe une traduction française chez Gallimard). Les auteurs sont un couple, l'écrivaine Jung Chang, née chinoise, et l'historien irlandais Jon Halliday. Ils avaient déjà publié ensemble une biographie de la veuve de Sun Yat-sen, et séparément divers ouvrages touchant... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 10:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 4 août 2014

Lettre documentaire 497

L’ESPAGNE ET LES JUIFS par Pío Moa  «Dès que l’Espagne eut expulsé les Juifs, le pays a connu une floraison des arts et des lettres, a développé son commerce et son industrie pendant un siècle (avant de se mettre à décliner économiquement pour diverses raisons), a découvert une grande partie du monde, a colonisé d’immenses territoires, et est devenu la première puissance mondiale.» Que pensez-vous de cette affirmation? Certes, ses deux parties sont exactes, et en effet l’expulsion des Juifs [en 1492] a été suivie d’un... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 05:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 2 août 2014

munster, zorro, caraco

Il y avait longtemps que je n'étais tombé sur aussi bon munster, pas «fermier» pour un sou, mais crémeux et qui pue l'écurie à s'en régaler. (twit) Je me souviens que petit, je ne comprenais pas, dans la chanson de Zorro, le passage où l'on dit que «vainqueur, tu l'es à chaque fois». Je croyais entendre «vainqueur du lez» ou «du lèse», imaginant que ce mot inconnu désignait quelque défi ou combat indéfini. En lisant une étude sur Albert Caraco, je réalise que je ne m'étais jamais posé la question de savoir quel devrait ou pourrait... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 04:36 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 1 août 2014

chronique lexicale

La manie des périphrases tarabiscotées continue de frapper. En triant mes mails de fin d'année, je lis que les collègues n'appelaient pas à se retrouver pour un «pot» mais pour un «moment de convivialité». Jacquot l'ancien, que je ne voyais plus ces temps-ci, est passé l'autre soir faire un tour du jardin. Peut-être voulait-il en profiter pour regarder discréto comment sont installés les nouveaux voisins, mais sa visite m'a fait plaisir. Comme c'était l'occasion, je lui ai demandé ce qu'il pensait de mon noyer, dont j'ai remarqué que... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 06:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 31 juillet 2014

ma barbe et moi

Je n'en ai pas de souvenir précis mais je sais qu'à l'époque où je suis né, mon père se rasait au rasoir classique, le redoutable coupe-chou qui m'épouvantait, et qu'aujourd'hui encore je ne voudrais pas manipuler. Quand j'ai été en âge de me raser à mon tour, cet homme était passé au rasoir électrique et on m'en a acheté un aussi, un petit Calor blanc me semble-t-il, dont je me suis longtemps servi. Je crois que c'est précisément à l'occasion de la mort de mon père, quand j'avais vingt-cinq ans, que j'ai changé de manière. Je me... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 10:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 30 juillet 2014

chronique estivale (mes aventures palpiteuses)

Petite journée que celle d'hier, où le principal événement fut le départ de ma garde du corps et de l'âme, que les devoirs sociaux appelaient ailleurs, me rendant à la solitude. Qui plus est, ce jour et la veille, l'excellent infirmier se faisait remplacer par un sien collègue, d'un genre plus rustique et expéditif, qui me plaisait moins. Je suis incapable de dire ce que j'ai fait de mes heures. (C'est sans doute aussi bien). Grande journée en revanche que celle d'aujourd'hui, avec retour du soigneur insigne, remplacement... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 23:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 28 juillet 2014

chronique estivale (à l'île de ré)

Nous voulions sacrifier ce jour à une petite tradition entre nous, d'aller au moins une fois dans la saison sur une des îles de la côte. Les quatre îles charentaises ont de nos jours un moyen d'accès différent : l'île d'Aix seule requiert encore d'y aller en bateau, l'île Madame est accessible par la passée découverte à marée basse, Oléron par un pont gratuit, Ré par un pont payant en été. Nous avons choisi cette dernière option, malgré le prix quelque peu élevé du péage (le passage d'une voiture de tourisme est à seize euros, ce... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 23:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :