mardi 17 mars 2015

je survis

Je vais maintenant bien mieux, n’étaient quelques tiraillements qui persistent, et dont je redoute qu’ils ne soient durablement installés dans mon paysage somatique. Mais au moins je me tiens droit sans difficulté et j’ai l’air à peu près normal, ce qui est essentiel. J’ai arrêté les anti-inflammatoires dès samedi. Dans les derniers jours de prise ils m’avaient assez bien disposé, de sorte que ce week-end j’ai trouvé l’énergie de tourner quelques vis, de ramasser quelques branches, et de scier quelques bûches. Dans un moment... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 06:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 13 mars 2015

ma vie palpiteuse

La sentence est tombée : l’ordi était foutu, il fallait en changer. Après avoir hésité à aller voir ailleurs, et soupesé à l’aveuglette le pour et le contre, j’ai rempilé chez Apple, pour des raisons qui ne sont pas toutes bien claires dans mon esprit. Ils sont chers et leur matériel n’est pas des plus durable, mais j’y suis habitué et ils ont un magasin à portée de voiture juste derrière le campus. Et puis ils m’offraient cent euros pour la reprise du défunt, et pour pas trop cher la récupération exacte des données perdues dedans.... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 06:58 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 5 mars 2015

lucette

J'ai bien aimé le Lucette de Nabe, lu dans la collection Folio (c'est paraît-il le seul Nabe disponible en format de poche) où l'édition originale de 1995 a été reprise en 2012. La couverture est illustrée d'une aquarelle de l'auteur, suggestive mais pas terrible, montrant au premier plan la Lucette Almanzor en train de danser, avec au fond son mari Louis-Ferdinand Céline mal fagotté, façon Meudon, tenant un chien en laisse. Fort heureusement pour le lecteur, le talent littéraire de Nabe est incomparable avec les résultats qu'il... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 3 mars 2015

sos

Depuis ce week-end, Monsieur mon Ordi paraît mort ou fort mal en point. J'ai porté la pauvre bête à examiner hier soir. Verdict dans la semaine.
Posté par Ph B à 09:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 25 février 2015

Sans en avoir aucune expérience, j'imagine que les cabanes dans les arbres, c'est très bien, jusqu'au moment où on a besoin d'aller aux chiottes.
Posté par Ph B à 06:54 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 21 février 2015

deux livres de droite

Ces derniers temps j'ai lu les deux livres de droite, que j'avais commandés au Père Noël (outre celui de Schopenhauer). L'un d'eux est Une guerre au couteau, sous-titré Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne. Ce livre ne m'avait pas assez attiré pour que je l'achète au moment de sa parution, fin 2004, mais finalement j'ai voulu le posséder car il est à ma connaissance le seul publié par un auteur dont j'aimais les articles sérieux, à l'époque où je lisais Rivarol. Angelelli, né à Alger en 1934, raconte honnêtement ce que... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 01:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 20 février 2015

ma vie palpiteuse, suite

Hier dès le matin et toute la journée, j'ai éprouvé cette sensation inhabituelle, chez moi presque anormale : j'étais en pleine forme. A la bonne heure. Je ne peux m'empêcher de faire le rapprochement avec le triste état dans lequel je me trouvais deux jours auparavant : j'ai passé la journée de mardi à garder le lit, autant que je pouvais, tourmenté par la gastro. Mais c'est peut-être cette misérable pénitence, par son effet de purge, qui m'a remis en forme… Je me suis réveillé ce matin sur le rêve que je rangeais des livres sur... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:09 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 17 février 2015

bête immonde

Qu'est-ce à dire, au juste, «LA bête immonde»? Y en a-t-il pas de toutes parts, des bêtes immondes, et de toutes les couleurs?
Posté par Ph B à 02:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 12 février 2015

ohl

J'apprends par hasard qu'OHL est le sigle par lequel les Allemands désignaient, pendant la première Guerre mondiale, leur Oberste Heeresleitung (Commandement suprême de l'armée). Je suis sûr que Michou s'en serait amusé, j'aurais aimé le lui apprendre. Mais peut-être l'a-t-il su, même si je ne me rappelle pas qu'il y ait jamais fait allusion...
Posté par Ph B à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 9 février 2015

haïku ready-made

Ainsi font font font Les petites marionnettes, Trois tours et s'en vont. (Service minimum cette semaine : j'ai oublié mon câble d'ordi en week-end.)
Posté par Ph B à 12:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,