lundi 11 juillet 2016

haïku protectionniste

Produit du terroir, Mis en bouteille au château, Fabriqué en France.
Posté par Ph B à 09:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 10 juillet 2016

twitter et tumblr

Je n'ai pas beaucoup le temps de m'amuser avec les réseaux sociaux, parmi lesquels ma préférence va à la déesse Facebook, mais j’ai quand même trouvé moyen, ces dernières années, de m’inscrire dans deux autres, Twitter et Tumblr. J’avais pris un compte Twitter par curiosité, et j’ai bientôt failli y renoncer : cela ressemble à Facebook mais en moins confortable, en plus austère, et cela fait en grande partie double emploi (je me demande quelle politique suivent au juste ceux qui pratiquent à la fois Fb et Tw, comment ils se... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 9 juillet 2016

judéo-espagnol

La moins convaincante, mais non la seule des manies bizarres de ceux qui cultivent le judéo-espagnol, est ce besoin de remplacer les C et les Qu de l’espagnol normal par des K : karo, kada, kedar, porke? N’est-ce pas tirer l’orthographe par les cheveux pour donner à bon compte à ce dialecte un air plus exotique qu’il ne l’est réellement? Il n’a pas besoin de telles coquetteries pour avoir son petit charme, et je trouve plutôt qu’elles lui en ôtent.
Posté par Ph B à 08:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 4 juillet 2016

vin rouge de Stettin

 En feuilletant un "roman autobiographique" de Theodor Fontane (Meine Kinderjahre, 1894, Mes années d’enfance) j’ai découvert une phrase citant Bordeaux, dont la teneur m’intrigue. C’est dans un passage du chapitre VI, où l’auteur évoque le vieil aristocrate Flemming, qui était une des principales personnalités de la ville portuaire de Swinemünde, sur la Baltique. «Toutes les tables s’en tenaient strictement au vin rouge de Stettin, mais le vieux Flemming faisait venir le sien directement de Bordeaux, ce qui lui coûtait cher et... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 22:05 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 1 juillet 2016

sardinha

Je ne connais que ces deux phrases, du poète portugais António Sardinha (1887-1925) : «Nous ne sommes pas patriotes parce que nous sommes monarchistes. Nous sommes plutôt monarchistes parce que nous sommes patriotes.»
Posté par Ph B à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 30 juin 2016

martin gil

J’ai passé un bon moment à me promener dans le recueil d’articles Mirar desde arriba («regarder d’en haut») qu’avait fait paraître à Buenos Aires, en 1930, un certain Martín Gil, essayiste, météorologue et astronome. Il y fait le point et donne son avis sur diverses questions, par exemple pourquoi les icebergs se mettent-ils à dériver certaines années, pourquoi la lune nous présente-elle toujours la même face (c’est qu’elle est animée d’une rotation orbitale, et non axiale) ou que faire en cas d’orage (selon lui, autant il est... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 27 juin 2016

poignée

La poignée de main est un geste parfait, qu’aucune simagrée ne saurait remplacer.
Posté par Ph B à 22:08 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 24 juin 2016

nu

L’adjectif «nu» est si bref et abrupt, qu'il répugne au diminutif : on n’est jamais nuet, ou nuette.
Posté par Ph B à 09:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 21 juin 2016

bordeaux, ses maires et ses ruisseaux

En cherchant des renseignements sur Bordeaux, je suis tombé sur la liste de ses maires. On en compte maintenant quelque 240, depuis 1208. Le plus durable aura sans doute été Chaban, qui a occupé le poste pendant presque cinquante ans (1947-1995). En épluchant la liste, je me suis aperçu que bien des noms, qui jusqu’alors n’étaient pour moi que des noms de rues, étaient en fait ceux de maires, surtout du XIXe siècle (Lafaurie de Montbadon, Gourgue, David Johnston, Duffour-Dubergier, Antoine Gautier…). Mais c’est parmi ceux du XIIIe... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 23:05 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 19 juin 2016

taille

Il vaut mieux tailler les feuillus caducs en hiver, quand ils n’ont plus de feuilles : parce qu’on voit mieux quelles branches couper, parce que la masse de déchets est moindre, et parce que les branchettes seront plus faciles à utiliser si l’on veut en faire du fagot. Pour les persistants (houx, laurier, arbousier etc), qui ont toujours autant de feuilles, il peut sembler que la saison importe peu, mais il faut songer qu’en été ils sont bourrés d’insectes.
Posté par Ph B à 08:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,