vendredi 16 janvier 2015

Ce détail pittoresque, hier, dans les faits divers de Sud Ouest (édition Gironde, page 15) : un type, qui a tué sa femme en la défenestrant du dixième étage, s'appelle Abdel Aziz Sadik.
Posté par Ph B à 08:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 15 janvier 2015

et c'est pas fini

Il se confirme de jour en jour qu'après l'attentat de la semaine dernière contre Charlie-Hebdo, le pays est en train de traverser une phase de délire collectif comme il en a rarement connu. C'est depuis le début une aubaine inespérée pour la gauche de se requinquer, et l'on a droit, sous couvert de défense des libertés, à un raz-de-marée de propagande orientée. Il ne suffit pas de soutenir le journal par simple solidarité républicaine, ce qui me semble naturel en la circonstance, il faut «être Charlie», comme dit le slogan... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 04:26 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
mardi 13 janvier 2015

après coup

Quelques réflexions... L'attentat contre Charlie-Hebdo a provoqué sans doute la plus formidable vague d'affolement collectif, depuis les élections de 2002. Le tourbillon a pris des proportions et a enflé jusqu'à la gigantesque messe «républicaine» de dimanche dans les rues du pays. Le mouvement m'était sympathique au départ mais avait à la fin quelque chose d'oppressant, l'omniprésence du slogan «Je suis Charlie» a tourné au bourrage de crâne. On voit bien d'où vient la formule «Je suis Charlie», énième resucée d' «Ich bin ein... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 06:47 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
samedi 10 janvier 2015

en résumé

Le problème de la liberté d'expression (d'opinion) est bien exposé dans la phrase attribuée à Voltaire : «Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayez le droit de le dire.» J'y souscris (avec toutefois une réserve prudente sur «jusqu'à la mort»…). Donc : je soutiens le droit de Charlie-Hebdo à exprimer ses opinions (y compris sous forme de dessins ou caricatures plus ou moins injurieux). Mais : cela ne m'oblige en rien à partager ces opinions (je ne suis pas «Charlie») et je... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 11:13 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 9 janvier 2015

ma vie palpiteuse

Est-ce d'avoir connu plusieurs deuils l'an passé, ou parce que je ne me sens moi-même pas très gaillard, jamais je n'ai eu aussi peu envie de présenter des voeux de bonne année, dont l'idée seule («et la santé, surtout») me déprime. Je me suis contenté de reproduire une carte de voeux ancienne sur Fb, et de répondre à ceux qui m'avaient adressé les leurs, auxquels j'étais tout de même sensible, surtout quand il ne s'agissait pas d'un simple mail impersonnel envoyé gratis par le net à des centaines d'exemplaires. J'avais plus ou... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 17:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 6 janvier 2015

le maire et la mère

Les médias étudient très sourcilleusement les moyens de culpabiliser le maire de Champlan. Par contre, ils ont très vite admis que la mère "rom" n'avait aucune responsabilité dans la mort du bébé avec lequel elle faisait la manche dans le courant d'air glacé.
Posté par Ph B à 08:41 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 5 janvier 2015

Lettre documentaire 499

APHORISMES DU SOLITAIRE par José CAMON AZNAR choisis et traduits par Philippe Billé d’après Aforismos del solitario (1982). (Page 24). La conscience règne, le subconscient gouverne. (26). Sur la peau amère de l’homme, le chien lèche toujours une plaie. (26). Les dieux grecs se contentent d’être beaux. (27). Si tu es en avance sur ton temps, on ne te suit pas, on te poursuit. (27). Le doute n’est rien d’autre que la certitude méditée. (28). Parler ironiquement de la religion est aussi facile et lâche que de faire un... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 05:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 4 janvier 2015

à bruxelles (6/5) : post-scriptum

Je remercie Ryanair de m'avoir transporté sain et sauf, mais là s'arrête ma reconnaissance. J'ai trouvé indigne la gestion des voyageurs, que l'on fait longuement poireauter dans l'inconfort avant d'embarquer, dans des salles où ils sont bien plus nombreux que les sièges disponibles. Le terminal de Mérignac était glacial, celui de Bruxelles mieux chauffé mais on en est parti avec une bonne heure de retard, après avoir changé trois fois de portail et d'horaire, sans explication. Je ne suis plus très ami des voyages, et ce n'est pas... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 1 janvier 2015

à bruxelles (5/5)

Le matin, vaine sortie en quête de pain et de vitraux, tous les magasins semblant fermés, comme l'étaient l'église Notre-Dame de la Chapelle et la chapelle des Brigittines, jusqu'où je suis allé. La belle grande façade blanche de l'église était salopée par une énorme inscription «Ni dieu ni maître», répétée à côté dans une deuxième couleur de peinture, au cas où l'on n'aurait pas saisi du premier coup la profondeur du message. Je devrais être blasé devant ce genre d'exploit, mais je ne peux m'empêcher de penser que les auteurs... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 20:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 31 décembre 2014

à bruxelles (4/5)

Ce jour-là entre quelques courses nous visitâmes l'église Sainte-Catherine, spacieuse et belle mais sans vitraux. Son architecture massive m'a plu dès que je l'ai eue sous les yeux, et m'a replu a posteriori quand j'ai lu qu'elle déplaisait au Guide du routard (que je ne serais jamais allé chercher, mais on en avait aimablement mis la dernière édition à notre disposition).Je voulais profiter d'un de ces quatre jours de résidence sur place pour aller visiter, de préférence, le musée de peinture ancienne, que j'avais raté lors de mon... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 20:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,