lundi 17 juillet 2017

mes occupations

Hier j’ai trouvé l’énergie d’accomplir quelques gestes pour tâcher de m’arracher au marasme estival. J’ai rangé mes vêtements, j’ai pris ma première douche depuis trois jours, et je me suis rasé. A part ça je n’entreprends rien de sérieux mais j’essaye au moins de me livrer à de petites besognes utiles, pour ne pas perdre mon temps. Je désherbe une bordure, je démousse un bout de trottoir, je monte dans les bois chercher quelques bûches, je fends les plus grosses en deux et je les range dans mon bûcher de proximité. Hier soir j’ai... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 16 juillet 2017

saint Maritin

Ce matin, en feuilletant un site d’illettrés, j'y vois mentionné «le bon saint Maritin», qui fera ma joie de la journée.
Posté par Ph B à 10:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 15 juillet 2017

en vacances

Mon départ en vacances, et surtout mon arrivée à destination, me donne l’habituelle sensation de découragement. Me voilà sur place depuis avant-hier, avec la flemme de ranger mes bagages, et d’attaquer la longue liste de tâches domestiques, sylvicoles et intellectuelles que je me suis assignées. Au moins ne suis-je pas accablé de chaleur, il fait même plutôt frais, c’est déjà ça. Seigneur, accordez-nous un été bien pourri, afin que nous puissions enfin nous reposer. Je suis allé voir comment allaient mes deux derniers, le petit... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 13 juillet 2017

richard long

En fin d’après-midi, hier, pour ma dernière soirée bordelaise de la saison, je suis allé voir deux des oeuvres de Richard Long dont on inaugurait l’exposition en ville, son Stone field à l’Espace Saint-Rémi et sa Cornwall slate line au Grand Théâtre. Avec mon esprit chagrin, je ne pouvais m’empêcher de me demander combien avaient coûté ces installations, et aux frais de qui (sur ce dernier point, j’ai ma petite idée). Mais j’aime beaucoup l’oeuvre très originale de cet artiste, pour qui j’ai grande estime. Il était présent dans les... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 12 juillet 2017

parmi les meilleures

Je compte parmi les meilleures heures de ma vie celles passées accroupi dans un coin de jardin, derrière un cabanon, à trier des pots de fleur ou des bouts de bois, et autre menu ménage.
Posté par Ph B à 08:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 7 juillet 2017

parmi les aigles

Entendu cette phrase, en rêve : «Un homme aime le désordre parmi les aigles».
Posté par Ph B à 12:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 5 juillet 2017

prolétaire et patronne

La femme est la "prolétaire du prolétaire", à ce qu'on raconte, sauf quand elle est plutôt sa bourgeoise, voire carrément sa patronne...
Posté par Ph B à 08:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 4 juillet 2017

haïku inspiré

Un génie, un djinn,Tapi sous mon oreiller,Me souffle une idée.
Posté par Ph B à 08:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 30 juin 2017

au temps du boeuf

Le souvenir vague mais certain d’avoir aimé jadis Le sabbat, de Maurice Sachs, et sa Chasse à courre, m’a encouragé dernièrement à lire Au temps du boeuf sur le toit, qu’un esthète recommandait sur le net, et qu’une fée bienveillante a eu la gentillesse de m’offrir (dans l’édition des Cahiers Rouges, Grasset). C’est une chronique du Paris nocturne et festif, bourgeois et bohème, des années de l’après-guerre, allant de juillet 1919 à octobre 1929. Le livre bizarrement construit se présente comme un journal irrégulièrement tenu, dans... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 06:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 22 juin 2017

sur Breivik et 2083 (5/5)

La troisième et dernière partie ou Livre 3 (Book 3) intitulée «A declaration of preemptive war» (Une déclaration de guerre préventive) s’étend sur 753 pages (766-1518) en 162 chapitres. C’est la plus longue, la plus composite, et par endroits la plus personnelle. Il apparaît dans cette partie comme dans les autres et peut-être plus encore, un contraste entre la volonté d’ordonner, de répartir la matière avec soin dans de multiples chapitres et sous-chapitres, et la confusion des retours et des redites. Certains chapitres sont... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 07:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :