mercredi 27 juillet 2005

J'ai lu et j'ai même relu la version papier, il n'y a que ça de vrai, du blog de Lorenzo, Mercutioclub, pour l'année 2004. C'est un journal personnel présenté en deux volets, le premier allant de mars à juillet, le second de septembre à décembre. L'ensemble fait dans les 120 pages de format A4. Comme tout journal honnête, c'est un grand autoportrait, un peu flou par endroits, avec des mises au point bien nettes sur certains détails ("je ne mens jamais sur ces pages, mais ( ) il m'arrive évidemment d'omettre des trucs", 14... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 26 juillet 2005

Ma voisine Véro, de l'autre bout du village, raille mon tempérament d'anxieux, en me surnommant Flip Billé. Or voilà que retour de voyage, je trouve parmi mon courrier une lettre de la mairie, sur laquelle mon prénom est écrit avec une faute: Phlippe. Complot?Et dans le courrier des lecteurs de Xaintonge, cet estropiage plus classique de mon patronyme: Philippe Billet. Décidément, la Charinte m'esquinte.
Posté par Ph B à 16:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 25 juillet 2005

Mon tube de l'été, ce sont les six Pièces froides d'Erik Satie, et parmi elles plus spécialement les Trois airs à fuir (ou à faire fuir?), et parmi ceux-ci notamment le premier. Je ne sais pourquoi la beauté de ces oeuvres m'a frappé si subitement, alors que je les écoutais la semaine dernière chez Lloyd, qui m'a gentiment copié sur deux disques l'interprétation par Reinbert de Leeuw des Early piano works de Satie. Et si tardivement, alors que j'en possédais un autre enregistrement, par Pascal Rogé, depuis des années. Et si vivement,... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 16:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 21 juillet 2005

Bon, nous sommes rentrés en France vivants et à l'heure, c'est une satisfaction.
Posté par Ph B à 13:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 20 juillet 2005

Nouvelle journée de glandage dans les rues, mais cette fois-ci en restant dans le quartier de Holesovice, parce que nos forfaits de transport sont échus, et que nous avons notre saoul des belles vieilles pierres du centre. Visite notamment d'un gigantesque marché de vêtements, de légumes et de bricoles, juste derrière chez Lloyd, et d'un magasin nommé Bazar, tenu par une vieille dame, rue Komunardu, un incroyable capharnaüm où les objets sont entassés en telle quantité que l'on ne peut y pénétrer que sur un étroit passage de deux... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 12:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 19 juillet 2005

Journée de glandage en ville. Un des meilleurs souvenirs que je garderai de Prague restera celui de la douce voix féminine slave qui, dans les petits hauts-parleurs des transports en commun, donne à chaque fois le nom de l'arrêt où l'on vient d'arriver et annonce le suivant. "Příští zastávka..." Je n'avais peut-être jamais visité de ville dont les rues fussent décorées (ou parfois enlaidies, hélas) par autant de statues, que Prague, ma préférence allant, jusqu'à présent, à celle de saint Venceslas, en haut de la longue... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 17:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 18 juillet 2005

Nous voulions faire une sortie pour voir un peu le pays. Après discussion nous optâmes pour descendre en train passer la journée dans le sud, à České Budějovice.Les deux heures et demie du voyage d'aller furent assez pénibles, parce qu'il nous fallut endurer la compagnie d'un troupeau de jeunes Tetaklacovic vociférants. Le paysage que l'on voyait défiler par la fenêtre était plutôt décevant, une campagne banale et des constructions sans grâce.Budějovice se révéla être une petite ville charmante, avec de belles maisons en pierre grise,... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 17:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 17 juillet 2005

A chacun ses goûts et je dois dire qu'en ce qui me concerne, les cimetières, fussent-ils anciens, juifs, pragois et protégés par l'Unesco, ne m'ont jamais particulièrement attiré. Moins encore s'il faut payer pour y entrer et si le prix sent l'arnaque. Dans le cas du vieux cimetière juif de Prague, il faut s'acquitter d'un montant relativement élevé, le prix d'une soixantaine de cartes postales, qui donne accès à un lot d'une demi-douzaine de lieux sacrés, dont ledit cimetière et quelques synagogues, à l'exclusion cependant de la plus... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 10:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 16 juillet 2005

Grâce à internet et à Lloyd, j'ai pu écouter ce matin l'émission de France-Culture où était invité le spécialiste de l'autobiographie Philippe Lejeune, qui devait parler du journal intime et des blogs. J'étais un peu déçu car à vrai dire l'essentiel de l'émission fut une présentation, certes honnête, de l'histoire du journal personnel, mais il fut très peu question des blogs. On évoqua l'anecdote de cette Chinoise qui aurait provoqué un gigantesque embouteillage informatique en créant un blog dans lequel elle raconte par le menu ses... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 10:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 15 juillet 2005

Je ne peux pas dire que nous n'ayons pas rencontré de Tchèques aimables. Mais après être tombés sur un tel nombre qui l'étaient si peu, en seulement quelques jours, nous finissons par nous demander si la morosité fait partie des traditions nationales. Que de commerçants, de vendeurs, de serveurs, d'employés ou de simples passants, dont la tronche varie du renfrogné à l'hostile, et qui vous répondent sur un ton... Visite, dans la vieille ville, d'une exposition de Lloyd, où l'on voyait des tirages agrandis des collages informatiques... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 11:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]