mardi 1 mai 2001

Tour aux puces des Quinconces. La pêche est maigre. Une Bible de Jérusalem (10 francs) que j'offre à Dany pour tenter de l'évangéliser, les Portraits de mémoire de Jean Cau (10 francs, excellents), trois paires de chaussettes (20 francs), un flacon d'eau de Cologne (10 francs).
Posté par Ph B à 14:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 30 avril 2001

Je lis dans le Journal sale de Bruno Richard (Balland, 2001) qu'au soir du 14-6-95 il s'est branlé après m'avoir téléphoné. Je me demande ce que j'avais pu lui raconter. Je devrais faire gaffe, il est tellement sensible. Jean-Michel Mension, Le temps gage (Paris: Noésis, 2001). "C'est un peu écrit avec les genoux", me confie pudiquement Daniel Baudouin, qui me prête le livre. Il y a de ça, en effet. Mais après tout le style n'est pas forcément le principal mérite d'une autobiographie. Le problème est surtout que l'auteur pense avec... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 12:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 31 mars 2001

L'historien Marc Bloch recommandait la biographie de saint Séverin de Norique (soit d'Autriche) comme document montrant ce qu'était la vie à l'époque des grandes invasions barbares. La Vie de saint Séverin, écrite en 511 par le moine Eugippe (Eugippius) est disponible en édition bilingue latin-français (Editions du Cerf, 1991). Si ce livre est un bon document, autant dire que nous ne savons presque rien des invasions médiévales. On y apprend fort peu sur le sujet, mais on a quelques aperçus sur le désordre, l'insécurité générale, et... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 13 février 2001

Après que j'eus signé Philippe le Beau un message à Bruno R, qu'il m'eut demandé pourquoi je signais de la sorte, et que par défi je lui eus répondu tu trouves pas que je suis un peu beau?, il m'interroge : "Dearest, mais d'où te vient donc cette idée, crétin? Comment t'est-elle venue?"
Posté par Ph B à 15:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 31 janvier 2001

Dans un moment de désoeuvrement, feuilletant Le 18-Brumaire de Louis Bonaparte (il y a des moments où je suis vraiment désoeuvré), je tombe au chapitre V sur le nom de Saint Jean d'Angély. Sapristi, me dis-je, Marx en personne se serait donc intéressé à ma ville natale? Mais non, il ne s'agissait que du général Regnault de Saint Jean d'Angély. J'apprends qu'au début du XIXe siècle, au Venezuela, un certain José Boves s'était fait connaître par son industrie du saccage. Comme quoi l'Histoire, si elle ne se répète pas, radote parfois... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 12:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 31 décembre 2000

Lu et approuvé Le mythe Neruda, de Ricardo Paseyro (L'Herne, sans date, 57 p). Où il est établi que Pablo, "incapable d'établir un lien intelligent entre les choses et lui", "regarde d'un oeil morne et vide" et "pense petitement". Le pamphlet reproduit quelques perles nérudiennes, comme des poèmes pour, puis contre, Staline, Mao etc. Un lecteur de Mimizan nous écrit, le 6 octobre: "La moisson islamiste m'a l'air de se poursuivre en Algérie, jour après jour. Hier, une ligne microscopique dans Sud Ouest: 25 égorgements. Le SIM (Seuil... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 12:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 30 septembre 2000

Les Notes de voyage dans l'Amérique du Sud (Argentine, Uruguay, Brésil) de Georges Clémenceau (Hachette, 1911) sont emmerdantes. Je ne connais pas de plus beau nom de pays que celui de Honduras: "Profondeurs". Le communisme comme idéologie de bourges, du reste instituée par des bourges, et aujourd'hui encore principalement prisée par des bourges. Tous communistes à la Croisette.
Posté par Ph B à 13:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]