jeudi 10 mars 2016

gougueule

Googueuler comme un putois : fureter à la recherche d'informations, en poussant de petits cris.
Posté par Ph B à 00:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 9 mars 2016

une conférence

Hier soir je suis allé à Bordeaux, ce qui représente pour moi une sorte d’exploit. Je voulais assister à la conférence sur l’histoire de la ville que le professeur Laurent Coste donnait au café le Plana, place de la Victoire. Je sentais bien qu’outre ma curiosité pour la manifestation, j’étais stimulé par le besoin, qui me revient épisodiquement, contre toute raison, de relever le défi du transport à l’heure de pointe dans la bétaillère du tramway, brinquebalé debout mais à plein tarif parmi la jacasserie étudiante internationale.... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 03:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 8 mars 2016

biblio

La bibliographie est un sport infini.
Posté par Ph B à 06:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 6 mars 2016

deux déceptions

En cherchant à localiser pour un copain une citation de Botho Strauss au sujet de Dávila, dans Les erreurs du copiste (Die Fehler des Kopisten, 1997, traduit en 2001) j’ai trouvé la forme de l’ouvrage assez à mon goût et j’ai voulu le lire. L’auteur y rassemble dans quatre parties sans titre, mais correspondant visiblement aux quatre saisons, des notes éparses sur ce que lui inspirent sa vie et ses lectures, dans la maison qu’il s’est fait construire à la campagne, au nord-est de Berlin, où il passe du temps seul ou en compagnie de... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 10:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
samedi 5 mars 2016

J'ajoute à ma collection de titres inventés : The noisiest neoist.
Posté par Ph B à 14:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 4 mars 2016

mésentente cordiale

Macron menace l’Angleterre, si jamais celle-ci quitte l’Union européenne, de ne plus retenir les milliers de migrants qui veulent franchir la Manche. Cela donne une idée du cadeau que représente le mouvement, aux yeux mêmes des leaders humanistes.
Posté par Ph B à 05:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 1 mars 2016

une solution

J'en viens à me demander s’il ne faudrait pas tout simplement, par souci d'égalité, décréter que le monde entier a la nationalité française.
Posté par Ph B à 06:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 29 février 2016

cantonnier bénévole

  A Taussat les Bains hier après-midi j’ai inauguré un nouveau type de promenade, auquel je pensais depuis quelque temps. J’ai pris un sac et je suis allé marcher le long du fossé qui borde la piste cyclable, depuis la sortie la plus à l’Est du lotissement de la Ferme et jusqu’au croisement de l’allée du Pont de Titoune, pour ramasser toutes les ordures que j’avais vu traîner par là, et qui me font horreur chaque fois que j’y passe. C’était bien, pour moi qui n’ai guère le goût du sport, comme de marcher pour marcher, et... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
samedi 27 février 2016

Lettre documentaire 501

HUIT PENSEES DE CLARIN. L'écrivain espagnol Leopoldo Alas (1852-1901) travailla dans sa jeunesse pour un journal, qui exigeait de tous ses rédacteurs qu'ils prennent pour pseudonyme le nom d'un instrument de musique. Il choisit celui de Clarín (clairon) et par la suite il signa ainsi tous ses livres. Le plus célèbre fut un roman, La régente, et le premier un recueil d'articles littéraires, Solos de Clarín (1881). Dans celui-ci l'un des chapitres, au lieu d'un article, est une collection de pensées, intitulée «Cavilaciones»... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 26 février 2016

art dégénéré, rouge-gorge, x-files

  La réaction d’un lecteur à ma note d’hier, m’incite à donner quelques précisions. Je sais bien qui sont les vilains qui parlaient d’art «dégénéré» (entartete Kunst) en 1937. J’avais moi-même reproduit, dès ma Lettre documentaire n° 8, en mars 1990, une liste des artistes qui avaient été stigmatisés sous cette appellation. L’on y voyait que les censeurs du Parti national-socialiste des travailleurs allemands avaient commis plusieurs fautes de goût. (Pas seulement : par exemple le collagiste lourdaud John Heartfield,... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,