samedi 1 mars 2008

Le cinéma de A à E

Films vus en février : de Luc Jacquet, La marche de l'empereur (2004). De très belles images sur la vie des manchots de l'Antarctique, accompagnées d'une musique douteuse et de commentaires pénibles et à peu près inutiles. A regarder en muet, ou en écoutant un bon disque. C. de Geoffrey Wright, Romper stomper (La mort dans le sang, 1992). Une histoire de skin-heads australiens nazis psychotiques, dans laquelle Russell Crowe prend des airs méchants auxquels on croirait presque. C'est assez dépaysant et folklorique. En me... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 10:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 29 février 2008

Beau et con à la fois : le boucher Guevara

Je viens de lire les deux pleines pages dans lesquelles le quotidien espagnol El País avait publié, le 31 juillet 2005, sous le titre «Che Guevara : la máquina de matar» (la machine à tuer) un ample extrait, traduit en espagnol, d’un article d’Alvaro Vargas Llosa (fils du fameux romancier péruvien), «The killing machine» (d’abord paru en anglais dans la revue nord-américaine The Republic). Je retire de ce document une impression du personnage conforme à ce que j’en avais appris à d’autres sources (notamment les quelques pages le... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 25 février 2008

Lettre documentaire 419

UN CAUCHEMAR AVEC DES PERSONNAGES CUBAINS par Guillermo Cabrera Infante Dans mon rêve il n’y a que trois personnages : deux connus et un inconnu, mais pas inconnu de moi. Il s’agit de José Hernández, plus connu sous le nom de Pepe le Fou. L’un des personnages est Alejo Carpentier, l’autre Lezama Lima. Pepe le Fou voulait être écrivain, mais il voulait surtout se suicider. Il n’a pas réussi la première chose mais il a réussi l’autre, il est mort écrasé par un bus devant lequel il s’est jeté un beau matin à l’aube.Le premier à... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 20 février 2008

Deux films

Par exception j’ai passé deux soirées de suite à regarder un dvd, et à le regarder seul, sans attendre l’occasion de le faire en compagnie. Je remarque la coïncidence des points sur lesquels les deux films sont pareils ou contraires. Deux films anglo-saxons de 1992, l’un acheté en solde dans je ne sais déjà plus quel supermarché (Romper stomper), l’autre emprunté (Fais comme chez toi (The housesitter)). Dans le premier, une tragédie australienne en milieu skin-head, deux rivaux se disputent l’héroïne. Dans le second, une comédie... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 13:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 18 février 2008

Antigone

Si on pouvait mettre le nom d'Antigone au pluriel, ce serait une parfaite anagramme de Saintonge.
Posté par Ph B à 08:58 - Commentaires [7] - Permalien [#]
vendredi 15 février 2008

Libère-toi de Taschen

Le capitalisme est impitoyable, Taschen par exemple a le culot de vendre des livres d’art tout à fait présentables pour même pas 7 euros, c’est ainsi que je suis rentré de ma dernière sortie en ville porteur de deux jolis albums concernant, l’un le peintre Lucian Freud, l’autre le mouvement du Land art, alors que je n’étais pas parti pour ça. Je ne connaissais pas du tout le petit-fils de Freud, je trouve ses peintures fascinantes, malgré sa complaisance douteuse envers les sujets choquants, son goût des corps laids étalant leur... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 13:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 14 février 2008

Pétulance

Avec son air de participe présent, l’adjectif « pétulant » suggère un verbe « pétuler ». Lequel verbe, avec son air de dérivé, pourrait désigner... voyons voir, une façon de péter ? Je préfère ne pas y penser, tiens.
Posté par Ph B à 08:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 13 février 2008

Tous ensemble

Plus d’une fois je me suis amusé à considérer les traits similaires de doctrines que l’on aurait pu croire totalement opposées, ainsi le goût commun du nazisme et du communisme pour l’architecture massive et les camps de concentration, ou la couleur également noire du drapeau anarchiste et de la chemise fasciste. Naguère, en examinant des photos dans des documents historiques, j’étais frappé d’une autre coïncidence du même ordre, à savoir le geste rituel du bras levé, par quoi se signalent les ultras de droite et de gauche. Dans les... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 12 février 2008

Chier dans les bois

Je n’avais pas acheté ce livre sur le moment mais son titre pétulant, Comment chier dans les bois, m’avait assez accroché pour que je retourne me le procurer dans la lointaine banlieue où je l’avais découvert. C’est l’œuvre d’une certaine Kathleen Meyer, américaine, et c’est paraît-il un best-seller international. L’édition originale, How to shit in the woods, remonte à 1989 et la traduction française, sous-titrée Pour une approche environnementale d’un art perdu, a paru chez Edimontagne en 2001. La question n’est pas inintéressante,... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:53 - Commentaires [3] - Permalien [#]
lundi 11 février 2008

Atahualpa etc

Un peu de mon passé me remonte à l’esprit au moment où j’emprunte une compile de l’auteur-compositeur-interprète argentin Atahualpa Yupanqui, intitulée 30 ans de chansons. Mon père avait un vinyle de lui, que j’ai beaucoup écouté dans ma jeunesse gauchiste, j’en sais encore des bouts par cœur et je les fredonne à l’occasion, moitié pour me marrer, moitié pour les traits gracieux que l’on trouve quand même un peu partout, il faut l’admettre, y compris dans l’oeuvre des fascistes et ceux-ci fussent-ils rouges. Je vois sur la notice... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:06 - Commentaires [3] - Permalien [#]