mardi 21 février 2017

collections

J'ajoute à ma collection de Trilogies celle-ci : Vénérable, bienheureux, saint.Et à ma collection de Faux-titres celui-ci : Mon père et ma terre. (Ces deux collections faisant partie de mes Poésies complètes).
Posté par Ph B à 09:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 19 février 2017

mystères

Dieu ne se serait-il pas simplifié la vie, en créant les hommes parfaits et infaillibles, au lieu d'avoir ensuite à les juger, à les condamner ou à les absoudre, à les envoyer rôtir ou à les ressusciter? Serait-ce qu'Il avait peur de s'ennuyer?
Posté par Ph B à 06:02 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 16 février 2017

ma vie palpiteuse, suite

L’appartement que j’occupe en semaine, c’est à dire du lundi soir au jeudi matin, a beau se trouver en plein Bordeaux, rarement je me suis senti aussi isolé que dans ce logement. C’est que je n’y ai ni radio, ni télévision, ni internet, ni téléphone. Ce n’est pas mal, car je m’y consacre d’autant mieux au plaisir de lire, quelquefois d’écrire, ou seulement à réfléchir. Il m’inquiète un peu de songer que j’aurais du mal à demander de l’aide, en cas de difficulté, mais jusqu’à présent cela s’est bien passé. Je ne profite guère de la... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
mardi 14 février 2017

ma vie palpiteuse (suite)

Il n’en faut pas tant pour déstabiliser un vieux garçon dans mon genre, et je dois dire que depuis le mois dernier je n’en mène pas large, entre le départ d’une collègue irremplaçable, le devoir de la remplacer quand même dans la faible mesure du possible, mon installation dans un quartier lointain de la ville, et l’obligation consécutive de recourir aux services de l’affreux tramway. Sans parler de ma voiture, qui n’en finit pas d’exiger des réparations, ni de ma propre carrosserie, qui résiste à l’érosion comme elle peut. J’affronte... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 9 février 2017

musée

Il n'est pas si courant, que le nom d'un musée soit un alexandrin, tel à Bordeaux celui du Musée des arts décoratifs et du design.
Posté par Ph B à 09:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 8 février 2017

cubelles

En faisant du rangement, je retrouve un des «dix livres curieux», appartenant à la Bibliothèque ibérique de l’Université, que j’avais présentés au public en décembre 2004. Il s’agit du Cubellas y sus gentes, d’un certain Lionello Petri. Quatre ans plus tôt, en décembre 2000, j’avais rédigé sur ce mince ouvrage, dans ma Lettre documentaire 340, une courte note, que j’ai ensuite négligé de reprendre dans la version pdf de mes journaux, sans doute parce que j’avais jugé inutile d’attirer l’attention de mes rares lecteurs sur un petit... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 7 février 2017

Le vingt-septième livre

J’ai lu d’un trait, ou presque, Le vingt-septième livre de Marc-Edouard Nabe. D’abord paru en 2006 comme préface à une réédition de sa première oeuvre, le texte est ici repris en volume séparé (Le Dilettante, 2008). Il est amusant, et brillant dans la forme, mais je ne sais que penser du fond. Nabe y examine sa situation et se dit écrivain raté, ignoré, oublié, méprisé. Il en rajoute sans doute, même s’il est vrai qu’il est ostracisé par la presse bien-pensante. Il se compare et s’adresse à Michel Houellebecq, écrivain à succès et son... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 5 février 2017

likomètre

Il nous manque un compteur de likes, un likomètre, qui nous permettrait d'évaluer, sur Facebook, l'amitié réelle ou factice de nos friends.
Posté par Ph B à 05:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 3 février 2017

Notre vie comme le navire

En ouvrant au hasard le Discours de la vérité (Discurso de la verdad, 1670) de Miguel Mañara, je suis tombé sur la belle image selon laquelle «Notre vie est comme le navire, qui passe promptement, sans laisser nulle trace sur son passage : avec la même hâte passe notre vie, sans laisser de nous aucun souvenir» («Es nuestra vida como el navío, que corre con presteza, sin dejar rastro ni señal por donde pasó : pasa con la misma priesa nuestra vida, sin dejar de nosotros memoria» (je retraduis sans suivre tout à fait les termes de... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 2 février 2017

catéchumène

Finalement je réserve au tram, quand je peux m’y installer à mon aise, c’est à dire assis et dans le sens de la marche, ce qui n’est jamais assuré, la lecture du Vocabulaire du christianisme, de Michel Feuillet (Que sais-je, 2004). S’agissant d’un dictionnaire, que rien n’oblige à suivre du début à la fin, j’ai pris le parti au contraire de remonter du Z vers le A, à coups d’une ou deux doubles pages au cours de chaque trajet, et j’en suis déjà dans les B. La fin approche, ou plutôt le début. En lisant l’autre jour que le catéchumène... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,