mercredi 8 février 2017

cubelles

En faisant du rangement, je retrouve un des «dix livres curieux», appartenant à la Bibliothèque ibérique de l’Université, que j’avais présentés au public en décembre 2004. Il s’agit du Cubellas y sus gentes, d’un certain Lionello Petri. Quatre ans plus tôt, en décembre 2000, j’avais rédigé sur ce mince ouvrage, dans ma Lettre documentaire 340, une courte note, que j’ai ensuite négligé de reprendre dans la version pdf de mes journaux, sans doute parce que j’avais jugé inutile d’attirer l’attention de mes rares lecteurs sur un petit... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 7 février 2017

Le vingt-septième livre

J’ai lu d’un trait, ou presque, Le vingt-septième livre de Marc-Edouard Nabe. D’abord paru en 2006 comme préface à une réédition de sa première oeuvre, le texte est ici repris en volume séparé (Le Dilettante, 2008). Il est amusant, et brillant dans la forme, mais je ne sais que penser du fond. Nabe y examine sa situation et se dit écrivain raté, ignoré, oublié, méprisé. Il en rajoute sans doute, même s’il est vrai qu’il est ostracisé par la presse bien-pensante. Il se compare et s’adresse à Michel Houellebecq, écrivain à succès et son... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 5 février 2017

likomètre

Il nous manque un compteur de likes, un likomètre, qui nous permettrait d'évaluer, sur Facebook, l'amitié réelle ou factice de nos friends.
Posté par Ph B à 05:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 3 février 2017

Notre vie comme le navire

En ouvrant au hasard le Discours de la vérité (Discurso de la verdad, 1670) de Miguel Mañara, je suis tombé sur la belle image selon laquelle «Notre vie est comme le navire, qui passe promptement, sans laisser nulle trace sur son passage : avec la même hâte passe notre vie, sans laisser de nous aucun souvenir» («Es nuestra vida como el navío, que corre con presteza, sin dejar rastro ni señal por donde pasó : pasa con la misma priesa nuestra vida, sin dejar de nosotros memoria» (je retraduis sans suivre tout à fait les termes de... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 2 février 2017

catéchumène

Finalement je réserve au tram, quand je peux m’y installer à mon aise, c’est à dire assis et dans le sens de la marche, ce qui n’est jamais assuré, la lecture du Vocabulaire du christianisme, de Michel Feuillet (Que sais-je, 2004). S’agissant d’un dictionnaire, que rien n’oblige à suivre du début à la fin, j’ai pris le parti au contraire de remonter du Z vers le A, à coups d’une ou deux doubles pages au cours de chaque trajet, et j’en suis déjà dans les B. La fin approche, ou plutôt le début. En lisant l’autre jour que le catéchumène... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 09:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 21 janvier 2017

le 45e président des USA

Comme j’étais occupé par les soldes et par d’autres affaires, j’ai raté en partie les cérémonies d’intronisation de Donald Trump. Ce n’est pas très grave, car autant Trump m'est sympathique, autant je ne suis pas fan de cérémonies, avec leurs flonflons inévitables. La vision de Donald en train de danser un slow sirupeux avec Madame n’était pas très à mon goût, par exemple. Pas plus que les scènes de protestation hystérique, également inévitables, où se manifeste cet espèce de fascisme crasseux (vitres brisées, voitures incendiées,... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 08:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 20 janvier 2017

slovaques, tillinac, claque

J’ai lu dans le journal qu’un couple de jeunes Slovaques s’emploie régulièrement à ramasser les déchets qui traînent dans leur environnement, et qu’il y a ici et là dans le monde quelques autres «chasseurs d’ordures». Je me sens donc un peu moins seul, quand je pratique à l’occasion cette activité de «cantonnier bénévole» (selon la formule de Thoreau) mais les compagnons sont encore bien rares. Il faudrait que cela prenne l’ampleur d’une mode. J’ai lu Le Bar des Palmistes, petit livre où Denis Tillinac raconte un bref voyage en... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 00:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 19 janvier 2017

Haïku urbain

Au bord du trottoir,Dans un rond de dégueulis,Des pigeons festoient.
Posté par Ph B à 09:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 17 janvier 2017

supplément

Un plaisir supplémentaire du tram, par cette froidure, c'est qu'on voyage non seulement dans un troupeau, mais dans un troupeau qui tousse.
Posté par Ph B à 09:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 15 janvier 2017

encore un mot sur Payeras

Je ne suis pas bien content de ma note de l’autre jour sur Mario Payeras, où j’évoquais surtout les aspects négatifs d’un livre, qui pourtant m’a bien plu à certains égards. L’ayant laissé dans mon ermitage, je ne l’ai plus sous les yeux, pour en parler précisément. En y repensant je me souviens d’un passage où l’auteur décrit les rigueurs du climat selon les saisons. Tantôt celle où les hommes sont assaillis jour et nuit de petits moustiques qu’ils passent leur temps à écraser sur leur peau couverte de sang, dont ils ne songent à se... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 15:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,