vendredi 8 novembre 2019

huitres, figuier, trump

Il a plu dans la nuit, mes seaux étaient remplis, et il n'a pas replu dans la journée mais le temps est resté couvert, frais et poisseux. Je ne suis allé au marché de Loulay qu'après onze heures. Les marchands de pommes vendéens, qui d'ordinaire viennent le premier vendredi du mois, pour quelque raison étaient là aujourd'hui. Je leur ai pris un litre de jus de pomme et une grappe de raisins. Quant à l'écailler, qui m'a à la bonne, et ne me sert jamais moins de quatorze huitres à la douzaine, il a déclaré qu'il m'en donnait seize parce... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 23:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,