Unknown

A la troisième tentative, je suis enfin parvenu, non sans peine, à regarder en entier L'argent, de Robert Bresson (1983) sans m'endormir. A cet aveu somatique, on aura compris que l'oeuvre ne m'a pas subjugué. L'histoire n'est pourtant pas inintéressante, mais bon. J'ai remarqué au moins une incohérence du scénario : comment les propriétaires du magasin de photo peuvent-ils simplement nier qu'un employé d'une compagnie de fuel soit venu les livrer, puisqu'il y a une facture, sur laquelle la compagnie pourrait s'appuyer? Il y a aussi cette vision terrible, à 24'10, du protagoniste partant de chez lui sans débarrasser la table du petit déjeuner, où reste en évidence un paquet de sucre, au couvercle en carton déchiré en tous sens. Un homme qui éventre ainsi son paquet de sucre, et qui de surcroît ne le range même pas, est capable du pire, comme on voit par la suite. Désormais le suspense était fini pour moi. D.