dess0343J'étais à la Croix ce week-end et chaque après-midi j'ai travaillé quelques heures au bois de la Rigeasse, où j'essaye d'éclaircir peu à peu une zone encombrée de troncs d'ormeaux à demi-tombés, enchevêtrés de lierre. Vendredi à un moment j'ai vu s'envoler un oiseau que j'avais dû déranger, et qui a disparu aussitôt. Une silhouette d'assez gros rapace, que je n'ai pu identifier, mais qui m'a fait penser au hibou moyen-duc, vu à deux reprises au même endroit il y a quelques années. Le lendemain samedi même scène, mais cette fois-ci l'animal se pose non loin, à une quinzaine de mètres, et je reconnais bien un hibou, à ses aigrettes dressées. Je me demande si cela peut être le même individu vu en 2010. Le détail étrange est que le hibou, qui m'a sûrement vu, puisqu'il est parti à cause de moi, s'est installé sur une branche bien en vue et me tourne le dos, comme nullement inquiet. Peut-être est-ce parce qu'après m'avoir regardé travailler un long moment, car j'étais bien là depuis deux heures quand il s'est envolé, l'oiseau a conclu que je ne représentais aucune menace, juste un dérangement. Je regrette maintenant de ne pas avoir essayé de me rapprocher de lui. Hier dimanche j'ai cherché à le revoir, sans le trouver. J'espère que mes travaux ne l'ont pas fait fuir définitivement. Mais ce bosquet étant isolé au milieu des champs, il aurait du mal à trouver une autre résidence.