La notion de sadisme, plaisir de faire souffrir, n'ajoute pas grand chose à celle de cruauté, pour laquelle on avait déjà ce dernier mot depuis longtemps. Mais il n'y a pas de synonyme ancien pour le masochisme, plaisir de souffrir. Est-ce parce que les Sacher-Masoch sont plus rares que les Sade, ou seulement moins voyants?