peage-de-virsac

Il y avait quatre policiers, hier, à l'entrée de l'autoroute, au péage de Virsac. L'un d'eux, très jeune, il aurait largement pu être mon fils, m'a arrêté et m'a demandé d'où je venais. - De Pessac, de l'université. - Quelle université? (On lui avait appris à fouiller les réponses, et visiblement je ne lui inspirais pas confiance). - Bordeaux-Montaigne. - Ah, oui, Bordeaux-Montaigne. Et vous allez où? - Chez moi (j'avais envie de lui dire dans mon hacienda, mais je préférais ne pas faire le mariole), vers Saint-Jean d'Angély. Je pars en vacances. - Ah, Saint-Jean d'Angély. Et ça, c'est quoi? (il désignait un bloc de béton entreposé au pied de la banquette arrière). - C'est un bloc de béton. (Je redoutais de devoir lui expliquer que cet objet, récupéré au bord d'une allée du campus, allait rejoindre la belle ligne de grosses pierres avec lesquelles, ces derniers mois, je suis en train de tracer la limite d'un de mes bois, là-haut dans les collines). - Bon, allez-y. Ouf. On ne l'avait pas briefé sur les trafics de gravats. Et il était déjà dans les 3 heures. Comme d'habitude je quittais le boulot dans l'euphorie, et comme d'habitude la déprime s'abattit sur moi dès l'arrivée, en constatant l'anarchie du jardin (des plantes ayant pris une ampleur démesurée, d'autres agonisant à demi carbonisées) et en mesurant ma flemme de ranger mes bagages. Je viens cette fois-ci avec peu de vêtements mais beaucoup de livres. Des livres à vendre, récupérés à droite et à gauche, et des livres à lire ou à consulter (Le Perros de Roudaut, Lexicografía hispano-americana, Ironías, Voyage de la France équinoxiale, Manual de arte prehistórico, Hilfswörterbuch für den Amerikanisten, Une vie ordinaire, El léxico indígena en el español de México, Überseeische Wörter im Französischen, et une Grammaire comparée des dialectes de la famille caribe). D'autres m'attendaient dans le courrier et sur ma table de nuit. Bon, nous avons du pain sur la planche, et nous allons faire ce que nous pouvons. Nous commençâmes par abreuver les plantes, nourrir la chatte et les poissons, effacer les 36 nouveaux appels en absence, et nous accorder une frugale collation. De l'ordre, pas d'affolement.