v1Il y avait ce week-end un rassemblement de grands voiliers dans le port de Bordeaux, qui faisait plaisir à voir. Avec mon aide de camp, toutefois, nous ne montâmes qu'à bord de la navette fluviale, bateau pataud mais pas sans charme, qui nous mena jusqu'à Lormont. Il y eut un soir où nous assistâmes à l'un des copieux feux d'artifice que l'on donnait sur le fleuve. Ce spectacle me plait toujours mais il péchait cette fois par la longueur, près d'une demi-heure, on finissait par en avoir une indigestion, et par l'accompagnement sonore pompeux et inutile. Le beau crépitement des explosions suffit à ma joie, les tambourinades étaient de trop. Enfin j'ai encore vu un bon film, We own the night, de James Gray (2007), avec les excellents Robert Duvall, Joaquin Phoenix et Mark Wahlberg. C'est la belle histoire d'un fils hédoniste et rebelle, enclin au vice, mais qui finit par rejoindre son frère et son père dans la lutte contre le crime, en l'espèce la pègre russe de Brooklyn. A.