estevo pinto1

J'ai publié la semaine dernière une troisième notice dans Wikipédia, après celles sur Jean-Claude Roché et sur Jacques Le Lorrain. Celle-ci est consacrée à l'anthropologue brésilien Estevão Pinto. Je le connaissais principalement pour son Introdução à história da antropologia indígena no Brasil, século XVI, de 1958, une sorte de guide sur les premiers chroniqueurs du pays, qui m'avait été très utile quand je faisais des recherches sur le sujet. Pinto fait partie de ces malheureux personnages qui ont joui d'un certain prestige en leur temps, mais dont la renommée s'est estompée avant l'avènement d'internet, de sorte que lorsqu'on cherche à se renseigner aujourd'hui sur eux dans les moteurs de recherche, on ne trouve ni article de Wikipédia, ni pratiquement rien d'autre qui les concerne en propre, mais on remarque les traces de leur gloire passée parce qu'il y a des rues, des places ou des institutions qui portent encore leur nom. Je suis heureux de rendre à Estevão Pinto, par cette modeste contribution, l'hommage minimum qui lui est dû.