0470674512

Je n'ai malheureusement pas le temps d'étudier avec l'attention qu'il mériterait le livre du philosophe sud-africain David Benatar, The second sexism : discrimination against men and boys (Wiley-Blackwell, 2012) que m'avait signalé mon ami Romain D. L'auteur avait déjà publié un Better never to have been : the harm of coming into existence (2006) dont le titre rappelle le De l'inconvénient d'être né, de Cioran. Dans The second sexism, intitulé par allusion au Deuxième sexe de Beauvoir, Benatar ne s'en prend pas au féminisme, mais s'emploie à établir qu'il existe non seulement des désavantages à la condition masculine, mais en outre des discriminations à l'égard «des hommes et des garçons», cet autre sexisme étant en quelque sorte éclipsé par la cause féministe, et généralement sous-estimé ou ignoré dans le débat public. Il en examine très précisément différents cas, allant de la conscription militaire à l'attribution de la garde des enfants, avec une argumentation soigneuse. Cet ouvrage apporte incontestablement des idées nouvelles, et présente l'avantage d'être écrit en langue normale (mais anglaise) et non en patois philosophique.

Liens pour lire l'article de Wiki sur Benatar, et l'introduction de son livre.