9788416400607

Par une autre coïncidence, j'ai aussi lu ces derniers jours, mais dans le tram, un autre livre racontant des problèmes de couple, Poncho fue (Barcelona : Ediciones La Cúpula, 2017). C'est une bande dessinée conçue et réalisée par une artiste argentine, Sole Otero, qui raconte les amours de deux jeunes bobos, Lu, dessinatrice, et Santi, romancier en herbe (leurs prénoms entiers, Lucía et Santiago, n'apparaissent qu'une fois, p 68). Ils s'aiment mais se disputent, se réconcilient et se refâchent, jusqu'à la rupture finale, Santi expulsant Lu. Elle vit très mal la séparation, mais quand ils se revoient, après un certain temps, il lui fait des avances qu'elle refuse, de sorte que c'est finalement la fille qui sort victorieuse du conflit. L'auteuse utilise un procédé ingénieux, dans les scènes de discussion animée, en faisant chevaucher les phylactères des personnages, ce qui les rend partiellement illisibles, suggérant ainsi que dans le feu de la conversation les propos sont en partie inaudibles. Ce livre ne m'a pas apporté de révélation philosophique mais il est assez agréable à lire et à contempler, avec des trouvailles, des détails bien vus. Il y a un peu de fesse et beaucoup de pleurnicherie, ce qui devrait plaire aux féministes et aux adolescents, mais un adulte normal, que le tram ennuie, peut y trouver un honnête divertissement.