cogex-etabli-pliant-portable-epp2

D’ordinaire c’est au printemps, que des hirondelles s’introduisent dans la maison et volètent autour de la salle à manger, cherchant vainement un endroit propice où installer leur crèche. Mais il en est encore venu hier, un 5 août, fait sans précédent. Peut-être ces animaux, même déjà installés, continuent-ils de prospecter le territoire, à toutes fins.

Je reste un bricoleur maladroit, mais de mieux en mieux équipé. J’ai succombé à une offre irrésistible de Bricomarché, en achetant un Etabli pliant (a Foldable workbench, un Banco pieghevole, enchantement des emballages multilingues) que je n’ai d’ailleurs nulle intention de plier, mais qui me rend de grands services.

Les vacances dans mon ermitage sont pour moi l’occasion de sacrifier à l’un de mes vices, l’exploration des vins de solderie. Les résultats sont inégaux, naturellement, mais ces derniers jours j’ai eu le plaisir d’arroser mes repas de deux excellentes bouteilles lombardes provenant de Santa Maria della Versa, dans l’Oltrepò Pavese (l’Outre-Pô de Pavie, ce nom à lui seul me disposait favorablement) : un Riesling spumante et un Moscato subtil, dont je garderai le meilleur souvenir.