SAM_0156Il n’en faut pas tant pour déstabiliser un vieux garçon dans mon genre, et je dois dire que depuis le mois dernier je n’en mène pas large, entre le départ d’une collègue irremplaçable, le devoir de la remplacer quand même dans la faible mesure du possible, mon installation dans un quartier lointain de la ville, et l’obligation consécutive de recourir aux services de l’affreux tramway. Sans parler de ma voiture, qui n’en finit pas d’exiger des réparations, ni de ma propre carrosserie, qui résiste à l’érosion comme elle peut. J’affronte ces épreuves en songeant, pour me consoler, que cela pourrait être pire. Cela se peut toujours. Je me suis à peine détendu en allant passer ce week-end dans mon ermitage de La Croix, où le temps glacial ne s’est radouci que pour faire place à la pluie. Mais enfin cela m’a un peu diverti. Entre quelques corvées, comme d’effacer les 77 appels en absence sur mon répondeur, absence il est vrai plus longue que d’habitude, dans les six semaines, j’ai pu inspecter le jardin et les bois. Je me suis occupé d’un petit châtaignier que j’ai replanté pour la quatrième ou cinquième fois, si ce n’est la sixième, en espérant que c’est la bonne. J’ai coupé les rameaux d’un prunier pourpre que je taille en têtard, et j’en ai tiré un fagot assez beau et long. J’ai offert à un jeune père une maquette en bois, représentant le squelette d’un stégosaure, que j’avais achetée jadis pour mon fils, et que nous n’avions jamais eu le courage de monter en entier. J’espère que ce jeune homme saura mieux s’en débrouiller, avec son propre rejeton. Nous nous étions donné rendez-vous à l’Inter de Beauvoir, où il est venu en side-car. C’était ma troisième tentative de donner quelque chose par l’intermédiaire du site Récupe, et la première à aboutir. Donner peut être beaucoup plus laborieux qu’on ne s’imagine. A Inter, j’ai acheté une brioche qui m’a déçu, je la trouve sèche et fade. En considérant l’emballage, j’ai vu qu’elle était du type Familiale. La prochaine fois, je regarderai s’ils n’en font pas de la Spéciale Vieux Garçon Intraitable, qui m’irait mieux.