Nous jugeons parfois sévèrement, parce que nous avons des préjugés. D'autres fois, c'est simplement parce que nous avons des yeux.