Scie_d_elagage_1

Mes néomots ces derniers temps : Ouestonie, offriture, dreyfusible. Hier soir j’ai fait de l’art en fumant de la drogue. Neuf collages, dont huit portraits et une scène de genre. En écoutant des oeuvres de Brian Eno sur YouTube, j’ai découvert son saisissant I dormienti, de 1999 (39 mn). Je rapporte un peu de bois de mes bois. Il faut marcher en recherchant les arbres secs, tout en regardant par terre pour s’assurer de ne pas mettre le pied sur un serpent. Ni hache, ni machette, les plus utiles sont le banal sécateur de jardin et la petite scie d’élagueur, pour ce que j’ai à faire. Quand j'y pense, elle mieux que lui serait une arme par destination en cas de mauvaise rencontre, homme ou bête. Comme on capte mal ici en voiture je me contente des radios d’Etat, France-Patati, France-Patata. J’aime bien leurs efforts de pluralisme, dans tous ces débats de société réunissant des experts de gauche, d’extrême gauche, de centre gauche, d’ultra-gauche, et des divers gauche, ça nous aide à nous faire une idée. Madame Sauvage va rester en taule, malgré son absolution médiatique. Les journalistes sont furieux que les juges ne suivent pas les jugements des journalistes. Je suis pétrifié à l’idée de repeindre mes murs. J’ai songé, puis renoncé à chercher de l’aide sur AlloVoisins.com, finalement c’est un copain disponible, qui devrait venir officier d’ici une dizaine de jours.