vendredi 29 juillet 2016

survivre en Espagne, 9

Voyage de retour, d'une traite : 940 kilomètres. Au total, aller, retour et trajets sur place, environ 2500 km. Viaje a Noya.Circulé con precaución,Con mi edecán.
Posté par Ph B à 23:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 28 juillet 2016

survivre en Espagne, 8

Ce dernier jour sur place nous ne fîmes rien de spécial, qu’acheter quelques bouteilles et quelques aliments, et nous promener encore un peu dans la ville que nous allions quitter. Un moment nous remontâmes la rive droite de la Traba, en partant du centre-ville. A quelque distance en amont, il y a une zone où la rivière est joliment encombrée de rochers, et tapissée de galets. Au-delà de cette zone les muges du port ne s'aventurent pas. Nous y vîmes une truite, stationnée dans l'eau limpide, et une grenouille verte posée sur de la... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 23:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 27 juillet 2016

survivre en Espagne, 7

  Ce jour-là, visite inévitable, nous fûmes en bus à Saint-Jacques de Compostelle, dont notre résidence n’était distante que d’une trentaine de kilomètres, et nous passâmes quelques heures à déambuler dans les rues de la vieille ville. Il y a là, comme on imagine, une grande concentration d’édifices religieux, dont beaucoup datent du XVIIIe siècle, ainsi que les grandes tours de la cathédrale. Celle-ci n’est décorée que d’un seul vitrail, représentant naturellement le patron (de l’église et du pays), en pèlerin. Il y avait... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 23:31 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 26 juillet 2016

survivre en Espagne, 6

Ce jour-là nous commençâmes par apprendre le nouveau forfait islamiste commis en France, cette fois l’égorgement d’un prêtre dans une église de la banlieue de Rouen. On est atterré par le caractère minable de l’acte, militairement et moralement. Là aussi c’est le nivellement par le bas, ou par la bassesse, l’ubérisation du terrorisme.Dans l’après-midi nous fîmes une excursion vers le Nord, jusqu’au cap Finisterre (Fisterra en galicien), que je voulais connaître au moins pour la satisfaction d’avoir sous les yeux un lieu que j’avais... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 23:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 25 juillet 2016

survivre en Espagne, 5

Journée portugaise. Traversant la Galice vers le Sud, en direction de la frontière Tui-Valença, le passage le plus spectaculaire, vu de l’autoroute, est le franchissement de la baie de Vigo, qui s’étale gigantesque sous nos yeux. Dans les villes et les jardins de Galice on voit un peu partout différentes sortes de palmiers, et souvent une espèce d’araucaria, qui n’est pas l’espèce chilienne type, dite Désespoir des singes (Araucaria araucana) plus souvent présente en France, mais l’Araucaria heterophylla, dite Pin de Norfolk, du nom... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 23:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 24 juillet 2016

survivre en Espagne, 4

Journée en stand-by, repos et petites affaires. Le matin j’ai acheté dans le bazar d’à côté un autre carnet, que j’aurai d’avance, et surtout de jolies boîtes d’allumettes Golondrina, version espagnole de la marque hollandaise De Zwaluw. Elles ont quand même une autre allure que les Tres Estrellas. Il y avait près du fleuve grand marché, d’aliments et de vêtements, ceux-ci de plus ou moins bon goût. Pour blaguer j’évoquai la possibilité de m’acheter un de ces pantalons de survêtement qu’affectionnent les opprimés, avec jambes larges... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 23:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 23 juillet 2016

survivre en Espagne, 3

Nous passâmes la matinée à glander dans le quartier pour faire connaissance. Il y a Avenida da Corunha probablement le plus grand pied de troène que j’aie jamais vu, il doit faire pas loin de dix mètres de haut. Le cabanon d’information touristique restant résolument fermé, nous sommes allés nous renseigner dans le seul bureau ouvert de la mairie-monastère voisine, où il y avait en effet une pile de plans de la ville posée sur un coin de placard. L’employée nous en a donné, avec un curieux mélange de sécheresse et d’amabilité. Dans la... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 23:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 22 juillet 2016

survivre en Espagne, 2

Ce jour-là poursuivant notre route, nous fîmes une halte pour déjeuner, déjà en Galice, dans le village désert de Goiriz, à l’écart de l’autoroute. Nous nous installâmes dans le préau de l’église où, bien qu’abrités du vent, nous avions froid. Il y avait tout près un étrange cimetière ancien, tout construit de petits bâtiments hérissés, comme nous allions en revoir ici et là. Il y avait tout autour, et un peu partout au bord de la route, des croix et des calvaires omniprésents, ne laissant aucun doute sur la religion du pays. Il y... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 23:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 21 juillet 2016

survivre en Espagne, 1

Nous partîmes de bonne heure et fîmes bonne route, à part un bref embouteillage au péage de Biriatou. Il faisait un temps idéal pour rouler, gris mais sans pluie, ni chaud ni froid. Le réseau espagnol est maintenant organisé de telle manière que l’on peut aller jusqu’en Galice sans quitter l’autoroute, ce qui est un avantage. D’autant que l’autoroute en question était généralement en bon état, peu fréquentée, gratuite sauf quelques portions au Pays basque, et traversait un paysage assez agréable à regarder (campagne, montagnes,... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 20 juillet 2016

radio, départ

J’écoutais distraitement la radio, tout en faisant du ménage, quand une voix a annoncé la rubrique «France-Info, Tout Eco». Un instant j’ai bien cru que j'avais entendu «France-Info, tout est faux», et sur le moment je trouvais la formule à peine surprenante. Hélas, amis lecteurs, voici que je vais devoir vous quitter quelque temps, car je m’apprête à courir les routes, au péril de ma vie, pour joindre le port de Noia, tout au fond de la Galice, en seule compagnie de mon aide de camp. Et quand je songe que «vamos para Noia», je n’en... [Lire la suite]
Posté par Ph B à 07:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,