Il vaut mieux tailler les feuillus caducs en hiver, quand ils n’ont plus de feuilles : parce qu’on voit mieux quelles branches couper, parce que la masse de déchets est moindre, et parce que les branchettes seront plus faciles à utiliser si l’on veut en faire du fagot. Pour les persistants (houx, laurier, arbousier etc), qui ont toujours autant de feuilles, il peut sembler que la saison importe peu, mais il faut songer qu’en été ils sont bourrés d’insectes.