Je relève un néologisme éloquent, dans les propos du blogueur anarchiste canadien Stefan Molyneux, qui déclare ne pas être islamophobe, mais «beheadophobe», c'est à dire décapitophobe. Je partage cette aversion.

(C'était je crois dans un entretien qu'il a eu avec le vigoureux critique d'art Paul Joseph Watson).